VIDEO - Nicolas Bedos : "Avec Mathilde nous sommes ensemble"

VIDEO - Nicolas Bedos :
05/12 15:33

Ceux qui n'ont pas suivi qui était Mathilde Warnier, cette jeune étudiante de 20 ans qui a provoqué Nicolas Bedos sur le plateau d'Au Field de la nuit mi-novembre auront un joli résumé dans cette séquence de Salut les terriens diffusée samedi. Le jeune auteur de 31 ans confirme être en couple avec elle depuis cet accrochage. Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéoSALUT LES TERRIENS du 03/12/11 - Partie 1 avec Bedos 2.0Le 14 novembre dernier, Nicolas Bedos était l'invité de Michel Field sur TF1 pour la promotion de son livre Journal d’un mythomane : Volume 1. Se doutait-il qu'une jeune étudiante en BTS audiovisuel, assise dans le public, allait lui faire dire deux semaines plus tard chez Thierry Ardisson : "C'est quelqu'un qui fait partie de ma vie" ?La rencontre entre cette jolie inconnue, Mathilde Warnier, et le fils de Guy Bedos, avait pourtant mal commencé. Au cours de l'émission littéraire, la demoiselle prend le micro pour reprocher au jeune auteur d'être "un essayiste plus sur la forme que sur le fond". Nicolas Bedos lui répond du tac au tac en la traitant de "pute", expliquant être "tellement narcissique" qu'il ne pourrait "avoir une aventure qu'avec une fille qui a adoré ce livre", alors que Laurent Baffie, invité de l'émission et témoin de l'altercation, voit clair dans leur jeu : "Quand vous aurez quatre gosses on pourra dire 'on les a vus le jour où ils se sont rencontrés'."Après l'émission de TF1, Voici a décidé de suivre les deux jeunes gens pour voir si Laurent Baffie voyait juste. Et bingo ! Nicolas et Mathilde sont restés enfermés plusieurs jours pour faire connaissance, puis ils ont fini par être photographiés ensemble dans le quartier du Marais à Paris, s'embrassant en public.Samedi 3 décembre dans son émission Salut les terriens, Thierry Ardisson a souhaité entendre Nicolas avouer cette histoire de sa propre bouche. D'abord retissant, vous verrez qu'à la dixième minute de la vidéo il a fini par lâcher le morceau, après que le public l'ait hué : "Bien sûr que nous sommes ensemble." Comment cette jeune femme qui se fait insulter à la télévision a-t-elle accepté de lui pardonner ? Selon Nicolas Bedos, "c'est un documentaire animalier cette séquence", expliquant que leurs "regards disent autre chose que ça." "J'ai été élevé par des femmes. On se parle de cette façon. Ce sont des mots qui veulent dire viens jouer avec moi, viens on s'amuse", se défend-t-il."Je trouve qu'on a parfois du mal à déconner à la télé et à s'amuser avec les mots", déplore l'ancien chroniqueur de Semaine critique ! sur France 2. "Il faut couper le son de temps en temps et nous analyser comme des animaux."Aussi touchante qu'elle puisse être, cette rencontre amoureuse sur un plateau nous aura au moins appris une chose : si vous êtes secrètement amoureux d'une célébrité, tentez votre chance à la télévision. Visiblement la magie du coup de foudre y opère plus facilement !

A voir aussi

Prochainement au Cinéma

Ligatus

Les plus vues