DR

Alors qu'un témoin a rapporté la scène de manière assez précise, affirmant que Mary J Blige avait levé la main sur son mari au cours d'une soirée, l'attaché de presse dément tout acte de violence de la chanteuse envers Kendu Isaacs, et donne sa version des faits.S'agirait-il en fait d'un véritable quiproquo ? A en croire l'attaché de presse, il semblerait bien que les actes de la chanteuse aient été mal interprétés ! Selon lui, Mary J. n'a jamais frappé son mari, mais a juste tenté de s'interposer entre lui et son frère, qui commençaient sérieusement à se bagarrer. D'après ce que le représentant de la star affirme au New York Daily News, le mari de la diva n'aurait donc jamais dragué de serveuse, pas plus qu'il ne serait sorti en sang de son affrontement avec sa femme.Sans expliquer pourquoi son frère et son époux se seraient alors bagarré, le service de sécurité se serait joint à miss Blige pour les séparer, par ailleurs très énervée de se voir attribuer des propos sur Chris Brown. "Elle n'a jamais mentionné Chris Brown" affirme également le représentant de la star au site, qui ajoute que Mary espérait que l'incident ne s'ébruiterait pas. Mais après être passée pour une femme violente, c'est elle qui a décidé de mettre les choses au clair explique-t-il. Par la suite, "Mary et Kendu sont rentrés ensemble à la maison", et s'apprêtaient à passer Noël ensemble en compagnie de leurs trois enfants. "Ils sont aussi heureux qu'on peut l'être" insiste-t-il. Peut-être un peu trop pour être honnête ?