Mars Films

La star de Minuit à Paris ne pense pas retravailler avec le réalisateur.

A l’aune des scandales d’agressions sexuelles qui ont éclaté à Hollywood, l’affaire Woody Allen est revenue au cœur de l’actualité, 25 ans après les faits. Dylan Farrow a de nouveau accusé son père adoptif d’attouchements quand elle était enfant, et le réalisateur s’est défendu dans une lettre ouverte.

Agressions sexuelles : l’affaire Woody Allen ressort, le réalisateur répond

Plusieurs acteurs ont fait savoir qu’ils ne voulaient plus travailler sous sa direction : Rebecca Hall et Timothée Chalamet ont versé leur salaire touché pour Rainy Day in New York à des associations caritatives, Colin FirthGreta Gerwig ou encore Ellen Page ont fait part de leurs regrets d’avoir accepté des rôles dans ses films. Rencontrée par The Hollywood Reporter lors d’un événement organisé par Unifrance, Marion Cotillard, qui était la star de Minuit à Paris, en 2011, a à son tour réagi à l’affaire.

Rebecca Hall et Timothee Chalamet ne veulent plus travailler avec Woody Allen

"Je ne savais pas grand-chose de sa vie personnelle, en fait. Je savais qu’il avait épousé l’une de ses filles. Honnêtement, je trouvais ça étrange, mais je ne pouvais pas juger, puisque je ne connaissais pas le fond de l’histoire. Je ne sais toujours pas aujourd’hui ce qu’il a fait ou non, mais je vois bien que des gens souffrent, et c’est terrible. Je dois dire que s’il me proposait un nouveau rôle aujourd’hui, je poserais plus de questions, je creuserais cette histoire. Enfin, je ne pense pas que ça arrive, car notre expérience en commun était bizarre. J’admire plusieurs de ses films, mais nous n’avions aucune connexion sur le plateau." Plus globalement, l’actrice a jugé le mouvement #MeToo "nécessaire. C’est une grande révolution, il y a tellement de femmes qui ont été dans cette situation. C’est très important d’en parler."

Rock'n Roll : retour sur la promo dingue de Guillaume Canet et Marion Cotillard

A lire aussi sur Première

Woody Allen fan de Carla Bruni : "Mon Dieu, qu'est-ce qu'elle est belle !"

En 2010, Woody Allen filmait Carla Bruni dans Minuit à Paris. Aujourd'hui le cinéaste new-yorkais revient sur ce petit rôle de l'ex Première Dame de France, une apparition aussi discrète qu'"extrêmement belle" détaille le réalisateur, conquis par la beauté de l'ex top model.

Lâché par Amazon, Woody Allen réclame 68 millions de dollars au studio

Suite aux accusations d'agressions sexuelles renouvelées par sa fille adoptive, le prochain film du réalisateur est mis de côté par Amazon.