DR
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
DR Mars Distribution
DR Mars Distribution
DR Mars Distribution

Maïwenn critique les acteurs de Polisse : "Ils m'ont diabolisée, exclue, montrée du doigt"

Maïwenn critique les acteurs de Polisse : "Ils m'ont diabolisée, exclue, montrée du doigt"

Maïwenn critique les acteurs de Polisse : "Ils m'ont diabolisée, exclue, montrée du doigt"

Maïwenn critique les acteurs de Polisse : "Ils m'ont diabolisée, exclue, montrée du doigt"

Maïwenn critique les acteurs de Polisse : "Ils m'ont diabolisée, exclue, montrée du doigt"

Maïwenn critique les acteurs de Polisse : "Ils m'ont diabolisée, exclue, montrée du doigt"

Maïwenn critique les acteurs de Polisse : "Ils m'ont diabolisée, exclue, montrée du doigt". Ici au Festival de Cannes 2015 pour Mon Roi

Maïwenn critique les acteurs de Polisse : "Ils m'ont diabolisée, exclue, montrée du doigt". Ici au Festival de Cannes 2015 pour Mon Roi

Maïwenn critique les acteurs de Polisse : "Ils m'ont diabolisée, exclue, montrée du doigt". Ici au Festival de Cannes 2015 pour Mon Roi

Maïwenn critique les acteurs de Polisse : "Ils m'ont diabolisée, exclue, montrée du doigt"

Maïwenn critique les acteurs de Polisse : "Ils m'ont diabolisée, exclue, montrée du doigt"

Maïwenn critique les acteurs de Polisse : "Ils m'ont diabolisée, exclue, montrée du doigt"

L'actrice était beaucoup plus à l'aise sur le tournage de Mon Roi.

Quatre ans après le triomphe de Polisse et son prix du jury, Maïwenn est de retour au Festival de Cannes avec Mon Roi. Quatrième long-métrage de la réalisatrice, Mon Roi explore un tout nouveau thème, celui de la passion amoureuse portée à l'écran par Emmanuelle Bercot et Vincent Cassel. Tourner Mon Roi aura été pour Maïwenn une expérience beaucoup plus facile que pour Polisse. En cause : des acteurs plus professionnels. Dans les colonnes du Figaro, elle s'explique.

Maïwenn : "Dès Polisse, Emmanuelle Bercot s'est mise à me hanter"

"Ça fait dix ans qu'(elle) voulait faire un film sur une histoire d'amour" confie-t-elle à la publication mais ne se sentant pas à la hauteur, Maïwenn a attendu d'avoir de l'expérience ("L'expérience de mes précédents longs-métrages a fait que c'était le bon moment") et de la reconnaissance, aussi, pour oser passer à l'acte. Aujourd'hui révélée aux yeux du public et approuvée par la critique, Maïwenn est entrée dans la cour des grands. Du tournage de Mon Roi, elle en garde un excellent souvenir, bien plus doux que celui de son précédent film, Polisse : "Les acteurs de Mon roi sont beaucoup plus professionnels que ceux de Polisse, lesquels étaient bercés dans une ambiance de colonie de vacances pendant le tournage" explique-t-elle taclant sans les nommer les protagonistes de son troisième film. "C'est malgré eux qu'ils m'ont donc un peu… non, pas qu'un peu, diabolisée. Je me sentais exclue, montrée du doigt, moquée, ce que je trouvais terriblement injuste parce que j'essayais de les rendre les plus beaux et les plus touchants possible. Sentir cette ingratitude a été très dur pour moi" poursuit l'actrice-réalisatrice de 39 ans écartant naturellement de ses accusations Emmanuelle Bercot, déjà au casting de Polisse, proche de Maïwenn et star dans Mon Roi. Si JoeyStarr n'est pas cité, le nom de l'ex petit-ami de la réalisatrice résonne cependant, mais sans confirmation aucune. "Sur Mon roi, en revanche, j'ai travaillé avec des acteurs absolument respectueux. Je me suis sentie très aimée" conclue avec amour Maïwenn

Polisse : Maïwenn défendue par le réalisateur du documentaire qui a inspiré son film

L'histoire de Mon Roi : Tony est admise dans un centre de rééducation après une grave chute de ski. Dépendante du personnel médical et des antidouleurs, elle prend le temps de se remémorer l'histoire tumultueuse qu'elle a vécue avec Georgio. Pourquoi se sont-ils aimés ? Qui est réellement l'homme qu'elle a adoré? Comment a-t-elle pu se soumettre à cette passion étouffante et destructrice ? Pour Tony c'est une difficile reconstruction qui commence désormais, un travail corporel qui lui permettra peut-être de définitivement se libérer...

JoeyStarr : "Je commence à peine à me sentir actrice !"

La bande-annonce de Mon Roi, en compétition au Festival de Cannes 2015, au cinéma le 21 octobre 2015 :  

Retrouvez Maïwenn en couverture du numéro de Première spécial Cannes 2015, et dans une longue interview au mensuel, sans langue de bois et à bâtons rompus. MC