Lorànt Deutsch porte la double casquette d'acteur et d'écrivain. C'est d'ailleurs grâce à cette deuxième passion que le comédien de 39 ans au visage juvénile est devenu millionnaire.Dans la dernière édition du Journal du Dimanche, celui qu'on a pu voir faire le grand écart entre la comédie Le Ciel, les Oiseaux et Ta Mère ! et le drame familial Tu seras mon fils évoque le succès de son livre Métronome, paru en 2009."Je n’ai jamais donné autant d’argent à l’État. Je suis taxé à 70 %. C’est ce qui me permet aussi d’avoir des convic­tions et de pouvoir les expri­mer", a affirmé d'emblée Lorànt Deutsch qui a publié en 2013 un second livre d'Histoire intitulé Hexagone."Mon livre Métro­nome, qui s’est vendu à deux millions d’exem­plaires, a dû me rappor­ter sur cinq ans quatre millions d’eu­ros. J’ai reversé 3,2 millions d’eu­ros à l’État. C’est lui qui a gagné l’Eu­ro­mil­lion", a détaillé l'acteur, qui n'a manifestement pas peur de parler gros sous.Fier de payer ses impôts en France malgré tout, cet amoureux du ballon rond lisse un tacle à Johnny Hallyday, Gérard Depardieu, Christian Clavier et autres exilés fiscaux : "Les gens qui donnent des leçons de morale mais qui ne sont plus là dès qu’il s’agit de mettre la main au porte­feuille, et je ne nomme personne, notam­ment dans le tennis et en Suisse, j’ai envie de leur dire : 'Tais-toi, t’as le droit d’avoir une vision angé­lique du monde, mais viens payer tes impôts chez nous'."