DR

Réactualisation : Alors que tout le clan Hallyday est présent à Los Angeles pour soutenir Johnny Hallyday dans cette phase difficile, un nouveau communiqué du service de presse de la star confirme le délai pendant lequel il faudra patienter pour savoir si oui ou non Johnny remontera sur scène. "Jean-Claude Camus s'exprimera sur l'avenir de la tournée de Johnny Hallyday après avoir eu le compte rendu des experts qui se rendent (ce lundi) à Los Angeles", indique le communiqué. "Cette information sera communiquée dans la journée du mercredi 16 décembre, en raison du décalage horaire". 11h37 : Les médecins de l’hôpital de Los Angeles procèdent depuis hier à des tests de réveil très progressifs, selon RTL, car on ne sait pas quelle sera la réaction de Johnny à son réveil. C’est un moment extrêmement délicat et ces tests ont pour objectif de réduire au maximum les risques. Pour l’instant, les réactions de l’artiste sont bonnes. On apprend que Johnny a déjà ouverts les yeux hier. Les médecins sont confiants, mais le correspondant de RTL ajoute que ce sera long et que Johnny devrait rester plusieurs jours en soin intensif. A noter qu’alors que ses proches se montrent plutôt rassurants sur l’état de santé de Johnny Hallyday, il n’en est pas de même quand il s’agit de parler de son éventuel retour sur scène. Comme nous vous l’annoncions, Jean-Claude Camus devrait annoncer mercredi si Johnny finira oui ou non aux dates prévues sa tournée, mais déjà l’ami de la star et parrain de sa dernière fille Joy Jean-Claude Darmon, interrogé ce matin au micro de Marc-Olivier Fogiel, se montre pessimiste. Ainsi ce dernier avoue qu’il ne pense pas que Johnny aura des séquelles suite à son opération, mais il déclare : "Je pense qu’il va mettre quelques semaines avant d’être au top" et ajoute que son retour sur scène, en janvier prochain, pour lui, c’est "même pas en rêve". 8h54 : Dans quelques heures, nous devrions en savoir plus sur l'état de santé du rockeur Johnny Hallyday, actuellement hospitalisé à Los Angeles. Cette journée est très attendue par tous les fans et tous ceux qui s’inquiètent pour la santé de Johnny Hallyday. Très prochainement, le célèbre rockeur devrait être sorti du coma artificiel dans lequel il a été placé vendredi dernier, à l’hôpital Cedras-Sinaï de Los Angeles, pour "des raisons de confort", afin de l’empêcher de trop souffrir. Il est prévu qu'il soit sorti de ce coma "en début de semaine", donc peut-être dans les heures qui arrivent. Comment va-t-il ? Quelle sera la durée de sa convalescence ? Sera-t-il en mesure de reprendre la suite de son Tour 66, à Amiens, début janvier prochain ? Les questions sont nombreuses et elles devraient trouver des réponses aujourd’hui et dans les jours suivants. Les dernières nouvelles venues de son entourage, samedi soir, se voulaient rassurantes. Son fils David le déclarait notamment "hors de danger". Son ami Nikos Aliagas témoignait : "L'infection est stabilisée voire résorbée, et à partir de ça il pourra se réveiller mais il faudra prendre le temps qu'il faut et ne pas précipiter les choses" . Au chevet aussi de Johnny, Nathalie Baye et, sa fille, Laura Smet qui sont arrivées, sur place, à Los Angeles, dimanche vers 14h, heure locale. A leur arrivée, les deux femmes ont été accueillies par une nuée de journalistes et de photographes, a rapporté l'AFP, et ont été victime d'une grosse bousculade. Nathalie Baye a été l'épouse de Johnny au début des années 80 et Laura Smet est née en 1983 de cette union des deux stars. Les deux femmes n'ont pas fait de commentaires sur l'état de santé de Johnny.Deux médecins, le chef de chirurgie orthopédique et traumatologique de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Yves Catoné et aussi le médecin-conseil des assurances, le docteur Zuccarell envoyés sur place à Los Angeles doivent enquêter pour savoir si Johnny est capable ou non de finir ses spectacles et quelles sont les réelles conséquences de son opération survenue en novembre dernier à Paris. Deux hypothèses en cas de non poursuite de la tournée : soit Johnny a pris des risques en prenant l’avion trop tôt et dans ce cas le contrat passé avec les assureurs pourrait être remis en cause, Johnny et son producteur Jean-Claude Camus pourraient ne pas être indemnisés ; soit la clinique parisienne Monceau est jugée responsable de l’état de santé actuelle de l’artiste et, dans ce cas, les assureurs mettront la main à la poche. Selon RTL, c’est, dans deux jours, mercredi que Jean-Claude Camus annoncera publiquement si Johnny remontera sur scène ou non. A noter enfin que le docteur Stéphane Delajoux, qui avait opéré Johnny fin novembre à Paris et qui est accusé par certains d’être responsable des problèmes de santé du chanteur, bénéficie actuellement d’une interruption temporaire de travail (ITT) de quinze jours suite à l’agression dont il a été victime vendredi dernier. Pour plus d'informations : - Johnny Hallyday : "hors de danger" selon David Hallyday, Nikos Aliagas et Patrick Bruel- Johnny Hallyday toujours hospitalisé à Los Angeles : les nouvelles rassurantes - Johnny Hallyday : la polémique autour de son opération à Paris continue - Les images de l'arrivée de David Hallyday et Nikos Aliagas à l'aéroport de Los Angeles