DR
DR Disney
E-PRESS PHOTO.COM
E-PRESS PHOTO.COM
DR Disney
E-PRESS PHOTO.COM
DR Disney
DR Disney

Johnny Depp, les flops et les critiques : "J'en ai rien à foutre"

Johnny Depp "n'en a rien à foutre" de ses échecs critiques et commerciaux

Johnny Depp "n'en a rien à foutre" de ses échecs critiques et commerciaux

Johnny Depp "n'en a rien à foutre" de ses échecs critiques et commerciaux

Johnny Depp "n'en a rien à foutre" de ses échecs critiques et commerciaux

Johnny Depp "n'en a rien à foutre" de ses échecs critiques et commerciaux

Johnny Depp "n'en a rien à foutre" de ses échecs critiques et commerciaux

Johnny Depp "n'en a rien à foutre" de ses échecs critiques et commerciaux

Transcendance et Lone Ranger, les deux derniers films de Johnny Depp, ont fait un four aux États-Unis mais l'acteur de 51 ans s'en moque comme de sa première culotte. Interviewé par Details Magazine, le comédien fétiche de Tim Burton - qui fait toujours partie des acteurs les mieux payés d'Hollywood - a déclaré être totalement détaché de la critique et des chiffres du box-office."Comme Marlon Brando me l'a un jour joliment dit, la vie n'est qu'un gazouillis d'oiseau. Je garde ça en tête en permanence. Pour tout le monde, l'horloge fait tic-tac. Soit tu t'assois là et tu fixe cette horloge dans la peur de voir ta dernière heure arriver - ce qui ne changera rien - soit tu te contentes de vivre", commence Johnny Depp.Qui poursuit : "Ce qui est réellement satisfaisant, comme Marlon, c'est d'arriver à ce niveau où tu n'en as plus rien à foutre. Avant, j'en étais à un point où je me préoccupais tellement de tout que j'étais extrêmement assidu dans ma manière de considérer le travail. Puis tu te prends tellement la tête que putain, tu te sens harcelé, assiégé. Et brusquement, tu te dis que tu n'en as rien à foutre, car c'est ça la libération totale. Être dans un jeu où tu peux tout essayer."La star des années 90, révélée par la série 21, Jump Street, confesse avoir ressenti une pression énorme sur ses épaules à cause du succès de la saga Pirates des Caraïbes. Un succès accidentel, selon lui. "C'est comme un être un chien dans une course de lévriers. On attend de vous que vous fassiez mieux qu'une certaine course dans laquelle vous vous êtes trouvé et que vous avez gagnée par accident. A ce moment là, vous n'êtes rien de plus qu'une marchandise. Ils veulent un nouveau Pirates des Caraïbes. C'est génial quand quelque chose marche. C'est une tuerie. Mais putain, quand ça devient ton dessein, c'est moche."Malgré son image de fêtard excentrique, le fiancé d'Amber Heard affirme aussi être timide et mal à l'aise en société, ce qui pourrait expliquer son ivresse déplorable sur la scène des Hollywood Film Awards : "Je suis un putain de timide. Je vis un peu comme un fugitif. Je n'aime pas l'interaction sociale. D'un côté, étrangement, ça me va de devoir courir et me cacher. J'ai de moins en moins l'occasion d'observer les choses car je suis celui qu'on observe".Avec London Fields, Lucky Them, Black MassCharlie Mortdecai et Alice au Pays des Merveilles 2 - pour ne citer que ces projets - Johnny Depp va être dans la lumière pour les mois à venir.