Furieux que des bloggeurs du New York Times aient critiqué le poids de sa femme Courteney Cox lors de son apparition aux Golden Globes, David Arquette ne s'est pas gêné pour leur adresser une petite leçon d'éthique journalistique... En arrivait au Nokia Theater de Los Angeles pour assister au cultissime Pee-Wee Herman Show (une émission comique très regardée aux Etats-Unis), l'acteur David Arquette, interrogé par les journalistes, a laissé exploser sa colère envers les bloggeurs du New York Times. En effet, certains d'entre eux se sont permis de critiquer les nouvelles courbes de sa femme Courteney Cox sur le red carpet des Golden Globes (qui pourtant était juste sublime comme vous pourrez le voir en cliquant ici), et pour David, c'est tout simplement de la bêtise... "Ce genre de commentaires n'apporte strictement rien, s'est-il lamenté. Ecrire des articles à propos de la prise de poids des gens, c'est de la perte d'espace au dépit de vraies informations. Et qui ça intéresse ? Personnellement j'aime les femmes rondes, j'aime les femmes minces, j'aime les gens en général et il faudrait avoir l'intelligence de dépasser ces étiquettes et arrêter d'être critique à propos de tout. Sur Internet, les gens utilisent l'espace pour raconter tout ce qui leur passe par la tête, et le plus souvent ils se révèlent méchants gratuitement..."Voilà un chevalier servant toujours prêt à défendre sa belle contre les critiques injustifiées ! Quel homme, ce David...