DR

À quelques semaines de la fin de l’aventure Harry Potter, sa star, Daniel Radcliffe, livre quelques-uns de ses secrets dans les média. Malgré son image de jeune homme sage et propre sur lui, l’acteur évoque ses problèmes avec l’alcool.C’est bien la dernière personne qu’on aurait imaginé se battre contre des problèmes d’addiction ! L’acteur Daniel Radcliffe, 21 ans, a bien failli perdre les pédales au fait de son succès, alors qu’il tournait l’avant-dernier volet de la saga Harry Potter. Devenu célèbre à l’âge de dix ans dans la peau de l’apprenti sorcier, le jeune acteur britannique a bien failli mal tourner, comme il l’explique dans une interview accordée au magazine GQ.Dans les pages du magazine, Daniel Radcliffe confie avoir été "dépendant de l’alcool" à l’âge de 18 ans, ce qui l’a rendu un peu "trop confiant" vis à vis de son travail. "Pendant quelques années, je me complaisais dans l’idée de vivre le train de vie d’une célébrité, ce qui ne me convenait finalement pas" a-t-il notamment révélé.Heureusement pour lui, l’acteur est parvenu à rester discret et ses déboires n’ont jamais fait la une des tabloïds, contrairement à beaucoup de ses collègues moins chanceux, dont deux ont été interpellé pour consommation de cannabis. "Je m’en suis bien sorti car il y a de nombreux exemples où des photos compromettantes auraient pu être prises."Désormais, Daniel Radcliffe préfère rester chez lui et passer du temps avec sa petite-amie plutôt que de sortir en boîte. "J’aimerais être capable de sortir en soirée et de prendre quelques verres en m’amusant, mais ça ne fonctionne pas pour moi. Je préfère rester chez moi à lire, ou parler à quelqu’un qui me fait rire. Il n’y a pas de honte à apprécier la tranquillité de la vie et ça, ça a été une véritable révélation pour moi ces dernières années."Comme quoi, il ne faut pas se fier aux apparences ! Cory Monteith, l’interprète de Finn Hudson dans la série Glee, confiait récemment avoir bien failli perdre la vie pour son addiction à diverses drogues dures.