DR

La justice vient de lui donner raison, mais Britney Spears n’a pas encore dit son dernier mot ! Maintenant que ses avocats ont obtenu que Sam Lutfi, son ex manager et Adnan Ghalib, son ex tout court ne puissent plus l’approcher, la chanteuse veut désormais obtenir un dédommagement financier !Les avocats de Bri-Brit réclament ainsi 123 142 dollars de frais de justice à Sam Lutfi, ainsi que 72 292 dollars à Adnan Ghalib. Enfin, ils demandent pas moins de 129 922 dollars à Jon Eardley, un avocat qui avait contesté l’autorité de Jamie Spears sur sa fille ! De quoi s'offrir une belle séance de shopping dans les boutiques de mode de Paris !