DR

Être traqué par des paparazzi toute la journée, jusque dans sa propre maison, on peut comprendre que ça devient pesant à la longue. C'est pour ça qu'Amy Winehouse a lancé une procédure devant la Justice britannique. D'après le journal anglais "The Guardian", elle a gagné puisque les juges ont obligé les paparazzi à rester à plus de 100 mètres de sa maison de Londres. Une décision qui a dû lui remonter le moral après son malaise. Généralement, les peoples s'en prennent aux tabloïds pour protéger leur vie privée, mais là, Amy Winehouse a décidé d'attaquer le problème à la racine. Pas de photo d'elle dans sa maison donc, mais ça vaut aussi pour ses amis ou sa famille. Ce n'est pas la première fois que la Justice rend ce genre de verdicts. Sienna Miller et Lily Allen profitent de cette "protection". Allez, du vent les paparazzi !