DR
Abaca
Abaca
E-PRESS PHOTO.COM
E-PRESS PHOTO.COM
Abaca
Abaca

Amal Clooney défend l'Arménie devant la Cour Européenne des Droits de l'Homme

Amal Clooney défend l'Arménie devant la Cour Européenne des Droits de l'Homme

Amal Clooney défend l'Arménie devant la Cour Européenne des Droits de l'Homme

Amal Clooney défend l'Arménie devant la Cour Européenne des Droits de l'Homme

Amal Clooney défend l'Arménie devant la Cour Européenne des Droits de l'Homme

Amal Clooney défend l'Arménie devant la Cour Européenne des Droits de l'Homme

Amal Clooney défend l'Arménie devant la Cour Européenne des Droits de l'Homme

Avant d'être la femme de George Clooney, Amal Alamuddin dite Clooney est avant tout avocate, spécialisée dans les droits de l'homme. C'est à ce titre qu'elle est aujourd'hui présente en France, à la Cour Européenne des Droits de l'Homme qui siège à Strasbourg. Choisie comme avocate par le gouvernement d'Arménie dans une affaire portant sur la négation du génocide arménien, Amal Clooney défend aujourd'hui la position de l'Arménie dans l'affaire "Perinçek contre la Suisse". "Avec les références irréprochables qui sont les siennes, Mme Clooney sera un actif important au sein de l’équipe juridique d’Arménie à Strasbourg, à l’audience en appel du cas Perinçek contre la Suisse devant la Grande Chambre de la Cour européenne des droits de l’Homme du 28 janvier. L’affaire est relative à la condamnation par les tribunaux suisses de Dogu Perinçek, un dirigeant de parti politique turc de second rang, qui s’était rendu en Suisse en 2005 avec l’intention explicite de nier la vérité du Génocide arménien" expliquait aujourd'hui dans ses colonnes le magazine Nouvelles d'Arménie.Dans cette affaire, la Suisse tente de convaincre la justice européenne du bien-fondé de la condamnation d’un homme, Dogu Perinçek, niant le génocide arménien. Il s'agit du réexamen d'une affaire déjà jugée en 2013 par la Cour européenne des droits de l’Homme qui avait estimé que la Suisse avait violé la liberté d’expression de Perinçek, en le condamnant en 2007 pour discrimination raciale. Dogu Perinçek avait qualifié de "mensonge international" l'idée du génocide arménien. Après cette décision de la Cour Européenne, la Suisse avait demandé et obtenu un nouvel examen de l’affaire. L'Arménie, qui commémore cette année le centenaire des massacres subis par les arméniens en 1915-1916 et désireuse de faire valoir son droit à ce que ces tristes événements soient reconnus comme génocide s'est jointe au dossier au côté de la Suisse.Le gouvernement turc s'est également associé à l'affaire, sur le banc opposé. A l'issue de l’audience de ce jour, la décision de Cour sera rendue à une date ultérieure, non définie pour l'instant. Ce deuxième arrêt de la Cour sera cette fois définitif.Et pendant que Madame Clooney plaide, George Clooney est quant à lui en plein régime, jugé trop dodu par son épouse.MC