DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR

Les villes paumées dans l'art : un road trip

Robert Frank - The Americans

Avec The Americans, publié en 1958, <em>Robert Frank</em> inaugure la tradition du « road book ». Pendant deux ans, le photographe suisse parcourt en famille les Etats-Unis, de Miami à Los Angeles, en passant par Detroit ou Salk Lake City. Projet de recensement de la société américaine à un instant T, The Americans est aussi le portrait d'un territoire encore en pleine expansion urbaine.Robert Frank, U.S. 66, Arizona, série The Americans, 1956.Sur Flu : L'actu de la photographie sur le blog arts Diaporama : photos de famille, de l'intime à l'étrange

Stephen Shore - Uncommon Places

En 1982, Stephen Shore publie le livre de photographies Uncommon Places, qui rassemble les images réalisées lors de plusieurs road trips successifs effectués aux Etats-Unis dans les années 1970. On y retrouve, en couleurs, l'Amérique vernaculaire, ses motels, ses diners abandonnés, ses longues highways rectilignes, ses parkings.Stephen Shore, Holden Street, North Adams, Massachusetts, July 13, 1974.Sur Flu : L'actu de la photographie sur le blog arts Diaporama : photos de famille, de l'intime à l'étrange

William Eggleston

Comme son compatriote Stephen Shore, c'est en couleurs que <em>William Eggleston</em> photographie l'Amérique, notamment sa ville natale de Memphis ainsi que le Sud des Etats-Unis. Des petites villes agglutinées au bord des routes, il saisit les clichés, les patterns incontournables, les tics de ses habitants.William Egglston, Untitled, (Police Car) California, 2000.Sur Flu : L'actu de la photographie sur le blog arts Diaporama : photos de famille, de l'intime à l'étrange  

Doug Rickard - American Suburb X

Fondateur des sites American Suburb X, consacré à la photographie en général, et These Americans, répertoire en images de l'histoire de la population américaine, Doug Rickard est lui-même photographe et prend pour sujet le paysage urbain des Etats-Unis. Ses photos de rues abandonnées, dont les personnages sont floutés, sont réalisées grâce aux images de Google Street View, qu'il utilise comme outil de repérage et re-photographie à partir de son écran d'ordinateur, produisant volontairement des images pauvres de l'Amérique. Doug Rickard, #39.777110, Camden, NJ, 2010.Sur Flu : L'actu de la photographie sur le blog arts Diaporama : photos de famille, de l'intime à l'étrange

Edward Hopper

Chez <em>Edward Hopper</em>, la solitude est partout, dans les rues écrasées de chaleur de New York, dans les restaurants ou les théâtres bondés, comme dans les petites villes ou sur le bord des routes. Edward Hopper, Portrait of Orleans, 1950, San Francisco Museum of Fine Arts. Sur Flu : L'actu de la photographie sur le blog arts Diaporama : photos de famille, de l'intime à l'étrange 

Wim Wenders

On se souvient de l'intense mélancolie du film Paris, Texas de <em>Wim Wenders</em>, digression sur la solitude des êtres et des paysages de l'Amérique profonde. En 1983, lors des repérages pour le film, le réalisateur allemand arpente l'Ouest américain et réalise une série de photographies dont on retrouve les couleurs saturées dans le film.Wim Wenders, Family, Las Vegas, New Mexico, photographie extraite du livre Written in the West, 1984.Sur Flu : L'actu de la photographie sur le blog arts Diaporama : photos de famille, de l'intime à l'étrange

Edouard Levé - Angoisse

En 2001, l'écrivain et artiste Edouard Levé photographie le village d'Angoisse, en Dordogne : « Je photographie les lieux : l'entrée d'Angoisse, l'école d'Angoisse, les maisons d'Angoisse. Rien d'extraordinaire si ce n'est le nom. (...) Pourtant, à regarder de plus près ces rues vides, ces maisons aux façades muettes, ces abords neutres, il suffit de prononcer ''Angoisse'' pour que les choses se parent d'une inquiétante étrangeté. »Edouard Levé, photographie de la série Angoisse, 2001.Sur Flu : L'actu de la photographie sur le blog arts Diaporama : photos de famille, de l'intime à l'étrange

Louidgi Beltrame

Louidgi Beltrame, ENERGODAR, 2010. Courtesy galerie Jousse Entreprise, Paris.Sur Flu : L'actu de la photographie sur le blog arts Diaporama : photos de famille, de l'intime à l'étrange

Cyprien Gaillard

Dans la vidéo Color Like No Other (2007), l'artiste français Cyprien Gaillard filme les ruines de la tour Toryglen, dans la banlieue de Glasgow, habitat social abandonné promis à une destruction inéluctable, comme nombre de projets de logement social en Europe. En écho, il réalise en 2008 une série de photos de ruines de HLM, Cairns, évocation des amas de pierres funéraires de l'Age du Bronze.Cyprien Gaillard, Cairns (251/261 Résidence Provence, Dammarie-lès-Lys, 1973 - 2008) 2008. Courtesy galerie Bugada & Cargnel, Paris.Sur Flu : L'actu de la photographie sur le blog arts Diaporama : photos de famille, de l'intime à l'étrange

Raymond Depardon

 Sur Flu : L'actu de la photographie sur le blog arts Diaporama : photos de famille, de l'intime à l'étrange

Valérie Jouve - Les Paysages

Dans sa série Les Paysages, réalisée en 1994-1996, Valérie Jouve photographie des lieux intermédiaires, « non-lieux » habités situés entre des lacis d'autoroutes et des chantiers perpétuels. L'artiste redéfinit ainsi la notion de paysage en art, non comme site choisi pour sa beauté ou son pittoresque, mais comme forme brute et support à la narration. Valérie Jouve, Sans titre, série Les Paysages, 1994-1996. Sur Flu : L'actu de la photographie sur le blog arts Diaporama : photos de famille, de l'intime à l'étrange