DR

L’enfer de la malbouffe vu par Jake et Dinos Chapman

Au milieu du pandémonium morbide et grinçant des artistes britanniques Jake et Dinos Chapman se trouve une figure récurrente : celle de Ronald McDonald. Rarement l’enseigne mondialement célèbre aura été soumise à un tel déferlement de violence et de mise en accusation. Démonstration en images.Parmi les travaux des frères Chapman, généralement outrancièrement transgressifs (en vrac, la fin de l'innocence, la sexualité, la mort, le nazisme, les enfers, le tout vu sous un angle pop et ironique), on identifie également un thème récurrent, celui de McDonald’s et son symbole Ronald McDonald. Le personnage fétiche de la célèbre chaîne de fast-food, censé rassurer et attirer les enfants, se retrouve ici mis en scène dans un pandémonium macabre au milieu de zombies nazis et de personnages tirés des Happy Meals.Cannibalisme, démembrements, personnages empalés ou passés au supplice de la roue, les frères Chapman n’y vont pas par quatre chemins pour dénoncer l’enfer de la malbouffe incarné par l’enseigne de restauration rapide américaine dans des dioramas réalisé en bronze à la manière des plateaux de jeux d’heroic fantasy. De quoi donner des frissons de plaisirs à tous ceux qui privilégient une alimentation saine.>> Le site web de Jake et Dinos ChapmanMaxence Grugier