DR

Le programme télé de ce mardi nous fait voyager ce soir entre le plus pur blockbuster hollywoodien, le drame social à la française et le film historique d'un maître néerlandais retrouvé.

Men in Black de Barry Sonnenfeld

Leur existence est le secret le mieux gardé qui soit, ils sont notre meilleur et notre seul rempart contre la vermine intergalactique qui menace notre planète, ce sont les Men In Black. Pour l'agent K, le meilleur des MIB et son jeune coéquipier, l'agent J, un ex-policier recruté par la toute puissante agence gouvernementale, la vie extra-terrestre n'est pas une question sans réponse, c'est leur quotidien. Surveiller et nous protéger de tous ceux qui viennent des confins de la galaxie pour vivre parmi nous n'est pas une mission de tout repos, surtout lorsque rien ne doit filtrer... L'assassinat de plusieurs extra-terrestres vivant à New York va entraîner les deux agents dans la plus dangereuse, la plus folle et la plus effrayante de toutes les courses contre la montre. La paix de l'univers est menacée et notre vieille Terre sera la première à en faire les frais. J et K n'ont que leur courage et quelques impressionnants gadgets pour affronter l'inimaginable et déjouer le complot intergalactique qui se trame...

À l'origine adapté des comics du même nom signés Lowell Cunningham, les Men in Black ont mis le box office à leurs pieds en 1997 grâce à leurs aventures riches en péripéties et en aliens de tous genres. Consacrant le statut de superstar générationnelle de Will Smith, Men in Black lui offre l'un des duos les plus étonnants qui soient sur le papier avec Tommy Lee Jones, mais dont la complémentarité à l'écran fait tout le sel du film de Barry Sonnenfeld. À la clé : près de 600 millions de dollars de recettes au box-office et la deuxième place du box-office français de l'année avec 5,8 millions d'entrées, derrière Le cinquième élément mais devant La vérité si je mens et Le monde perdu : Jurassic Park.

Men in Black est diffusé ce soir à 20h55 sur NT1.

Une vie meilleure de Cédric Kahn

Yann et Nadia, amoureux, se lancent dans un projet de restaurant au bord d'un lac. Leur rêve d'entrepreneur se brise rapidement. Nadia, contrainte d'accepter un travail à l'étranger, confie provisoirement son fils à Yann. Elle disparaît...

Pour cette Vie meilleure, qui ausculte le délitement d'un couple qui subit de plein fouet la crise économique, Cédric Kahn s'appuie sur un tandem glamour formé par Guillaume Canet et Leïla Bekhti sans pour autant atténuer la dureté de son sujet difficile. Exercice de style social sans concession, Une vie meilleure fait partie des meilleurs films français à s'être penché sur un sujet encore brûlant d'actualité selon Première : "Kahn filme cette descente aux enfers comme il filmait une histoire d’amour destructrice dans Les Regrets, la caméra restant toujours dans l’action avec les personnages. Après le survival amoureux, le survival économique. Une vie meilleure parle évidemment du monde actuel, de notre société de consommation au bord de la rupture. C’est un film factuel, sans fioritures dramatiques, qui ne peut que nous interpeller".

Une vie meilleure est diffusé ce soir à 20h55 sur France 4.

Black Book de Paul Verhoeven

La Haye, sous l'occupation allemande. Lorsque sa cachette est détruite par une bombe, la belle chanteuse Rachel Stein tente, avec un groupe de Juifs, de gagner la Hollande Méridionale, déjà libérée. Mais une patrouille allemande les intercepte dans le delta du Biesboch. Tous les réfugiés sont abattus ; seule Rachel échappe au massacre. Elle rejoint alors la Résistance et, sous le nom d'Ellis de Vries, parvient à infiltrer le Service de Renseignements allemand et à se lier avec l'officier Mûntze. Séduit, celui-ci lui offre un emploi...

Alors que Paul Verhoeven s'apprête à présenter Elle, son thriller au casting francophone au prochain Festival de Cannes, les téléspectateurs pourront redécouvrir ce soir Black Book, sorti en salles il y a tout juste dix ans. Le film fut un point de bascule dans la filmographie du réalisateur hollandais qui décide de revenir tourner dans son pays natal après plus de vingt ans passés à Hollywood. Un pari gagnant aussi bien commercialement qu'esthétiquement, pour lequel Première s'emballa à sa sortie. "On frôle parfois le pastiche, mais la mise en scène nerveuse et fluide du Hollandais avale tout et ne laisse jamais le temps au spectateur de se poser des questions. Sauf une: celle de la frontière entre le bien et le mal. Car Black Book est plus qu’un grand huit narratif. La trahison constitue le cœur même du film, et le cinéaste emmène l’ambiguïté morale et la dérision intellectuelle très, très loin". Révélée aux yeux du grand public international, Carice van Houten est devenue depuis un des visages bien connus de Game of Thrones, où elle incarne Mélisandre d'Asshaï, un des personnages les plus en vue de la saison 6 du hit de HBO.

Black Book est diffusé ce soir à 20h40 sur OCS Choc.

A lire aussi sur Première