Michael Moore défend Joker

Pour le cinéaste, il faut voir le film de Todd Phillips pour lutter contre la violence.

Joker : Warner Bros et Todd Phillips se défendent

Selon ses créateurs, le film n’incite ni à la haine ni à la violence.