DR

Sans attendre ce que le jury cannois pensera (on peut supposer que la tâche ne sera pas simple pour Isabelle Huppert, dont la non-participation au film avait fait quelques gorges chaudes) d’Inglourious Basterds, Quentin Tarantino a annoncé au New York Times qu’il avait déjà entamé l’écriture d’une suite, qui enverrait soit les chasseurs de nazis du film s’occuper, après la seconde guerre mondiale, des pontes du Ku Klux Klan dans le sud des Etats-Unis, soit reprendrait une sous-intrigue finalement évincée d’Inglourious basterds sur un bataillon de soldats afro-américains coincés derrière les lignes ennemies. Pourquoi deux options ? Parce que Tarantino,– après avoir clairement évoqué son film dans la presse américaine il y a une dizaine de jours, comme « le chef d’œuvre que je devais faire »- ne compte mettre en place cette suite que si Inglourious Basterds reçoit un accueil favorable de la presse et du public.