DR

Paramount espère très fort lancer une franchise d’action avec le nouveau thriller porté par Tom Cruise, Jack Reacher, qui doit sortir le 26 décembre prochain. Et le studio veut tellement réduire les risques que, d’après The Hollywood Reporter, il aurait interdit à Tom Cruise certaines interviews ou promo pour le film, en les distribuant au compte-gouttes, à des journalistes choisis. « Vous ne le verrez pas partout », aurait assuré le studio. Mais le verra-t-on, au moins ? Pas très rassurant.La raison : Paramount aurait peur que les journalistes ne posent à l’acteur que des questions concernant son récent divorce avec Katie Holmes ainsi que le rôle joué par l’Eglise de Scientologie dans l’organisation de sa carrière. Une source anonyme proche de l’acteur aurait ainsi égalment déclaré au Hollywood Reporter que l’acteur devrait choisir entre sa carrière et sa religion : « je lui ai dit de choisir, soit tu co-diriges l’Eglise de Scientologie car c’est ta passion, soit tu est une star de cinéma. Les deux ne sont pas compatibles. Tu ne peux pas gérer une carrière au cinéma et un défilé de monstres. »Après avoir repris son rôle de super-agent secret dans Mission : Impossible - Protocole fantôme en décembre dernier, le film avait fini à des recettes mondiales de 694 millions de dollars (le deuxième plus gros carton de la saga derrière Mission : Impossible 2). Presque un miracle... Ainsi la Paramount voudrait bien rééditer ce coup avec Jack Reacher : comme le premier teaser du film ne faisait guère envie, on peut presque comprendre la Paramount d’essayer de limiter la casse.