DR

Dwayne Johnson saura-t-il donner de la voix pour incarner la première star de country afro-américaine ?Avec Dwayne « The rock » Johnson tout est question de zig-zags : l’ex-catcheur oscille entre les films sous son nom et sous celui de scène, entre ceux où il joue les gros bras – dernier exemple en date Fast and Furious 5 où la peignée qu’il se met avec Vin Diesel est anthologique, et les films très, mais alors très, familiaux. Il y ajoute désormais ceux où il veut gagner ses galons d’acteur reconnu : Johnson a été approché pour jouer Charley Pride dans un biopic du chanteur. En Europe, Pride est peu connu, aux USA c’est une institution parce que premier cas de star de country, musique blanche par excellence, qui soit noire. Craig Brewer préparait initialement ce film avec Terrence Howard – que ce réalisateur avait déjà dirigé en dealer reconverti dans le R’n’B dans l’excellent Hustle and flow. L’acteur a du se désister, lorsque le film fut mis au placard par la nouvelle équipe de management de sa production. Celle-ci est revenue sur cette décision, au profit de Johnson. Ce choix semble convenir à Pride. Toujours en activité à 73 ans, le chanteur déclare à Variety : « Ca m’a un peu turlupiné au départ, puis Dwayne est venu me voir à Dallas. On a passé une journée juste à causer. Quand il est parti c’était comme si j’avais passé du temps avec un vieux pote. On a tellement la même vision des choses… »