Lucasfilm

Un film Star Wars par an, c'est fini, annonce Bob Iger, le boss de Disney.

Si vous trouvez qu'on a trop vu de Star Wars depuis la sortie du Réveil de la Force en décembre 2015 (quatre films en trois ans), alors réjouissez-vous parce que Disney est d'accord avec vous. Dans une interview à The Hollywood Reporter, le big boss de Disney Bob Iger annonce en effet un ralentissement dans le rythme des sorties en salles des films Star Wars. "J'ai pris la décision de fixer le calendrier des sorties, et rétrospectivement, je crois que mon erreur -que j'assume- a été d'aller de sortir trop de films, trop vite. Vous pouvez vous attendre à un certain ralentissement, mais ça ne veut pas dire qu'on va arrêter de faire des films", explique Iger, qui souligne que J.J. Abrams est en train de préparer l'Episode 9 de Star Wars tandis que David Benioff et D.B. Weiss, les showrunners de Game of Thrones, planchent également sur une nouvelle série de films qui sortiront après l'Episode 9. Sans oublier que Rian Johnson (réalisateur de l'Episode 8) a également vendu à Disney une toute nouvelle trilogie post-Episode 9... "Mais je crois qu'on sera plus attentifs sur la quantité et le timing", insiste Bob.

Oscar Isaac compare les combats de Star Wars 9 à la guérilla de Fidel Castro et Che Guevara

De fait, il s'est écoulé seulement cinq mois entre la sortie de l'Episode 8, Les Derniers Jedi, et Solo : A Star Wars Story, qui ont divisé les fans et la critique. Mais surtout, Solo n'a pas très bien marché en salles, ne rapportant que 392,9 millions de dollars sur la planète pour un budget de 275 millions (!). Aux Etats-Unis, Solo a tout simplement réalisé les pires recettes de la saga Star Wars en live action. Seul le film d'animation Star Wars : The Clone Wars a fait moins bien.

Et il faudra encore bien des dodos avant l'Episode 9 de Star Wars, prévu pour le 18 décembre 2019. Solo : A Star Wars Story sort en DVD, Blu-ray et VOD le 28 septembre prochain.

A lire aussi sur Première