DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR

Sebastian, Battles, Sinclair... : les sorties albums de la semaine du 30 mai

Death Cab For Cutie - Codes and Keys

Severin - L'amour triangulaire

Kitty Daisy and Lewis - Smoking In Heaven

Zaza Fournier - Regarde-moi

Battles - Gloss Drop

Sinclair

Sebastian - Total

A l?heure où l'on écrit ces lignes on ne sait plus trop si l?on préfère l?auto-roulage de pelles de la pochette du nouveau <strong>SebastiAn</strong> ou le léchage de glace intempestif du dernier clip de <strong>Battles</strong>. Ce que l?on sait en revanche, c?est qu?on tient là deux des albums les plus attendus du moment. SebastiAn, petit protégé electro du label <strong>Ed Banger</strong>, frappe fort avec un premier vrai album (précédé d?EP, BO et remixes en tous genres) de 22 titres, porté par des collaborations prestigieuses <strong>(M.I.A, Mayer Hawthorne)</strong> et un premier single<em> Embody</em>, funky et distordu à souhait, qui a déjà sans peine atteint le sommet des charts de la hype. Les rockers américains de <strong>Battles</strong>, se font quant à eux attendre depuis quatre ans, et délivrent enfin leur second opus, <em>Gloss Drop</em>, aux structures musicales toujours aussi complexes qu?envoûtantes et gaiement bariolées. Et pour terminer la semaine en douceur, on quitte la hype pour glisser vers l?intemporel&nbsp;: <strong>Kitty Daisy and Lewis</strong>, trio familial accro au rockabilly et resté scotché dans les années 50 qui sort cette semaine un deuxième album forcément «&nbsp;homemade&nbsp;» et garanti 100% vintage. ?

Namasté - L'absurde

A l’heure où l'on écrit ces lignes on ne sait plus trop si l’on préfère l’auto-roulage de pelles de la pochette du nouveau SebastiAn ou le léchage de glace intempestif du dernier clip de Battles.Ce que l’on sait en revanche, c’est qu’on tient là deux des albums les plus attendus du moment.SebastiAn, petit protégé electro du label Ed Banger, frappe fort avec un premier vrai album (précédé d’EP, BO et remixes en tous genres) de 22 titres, porté par des collaborations prestigieuses (M.I.A, Mayer Hawthorne) et un premier single Embody, funky et distordu à souhait, qui a déjà sans peine atteint le sommet des charts de la hype.Les rockers américains de Battles, se font quant à eux attendre depuis quatre ans, et délivrent enfin leur second opus, Gloss Drop, aux structures musicales toujours aussi complexes qu’envoûtantes et gaiement bariolées.Et pour terminer la semaine en douceur, on quitte la hype pour glisser vers l’intemporel : Kitty Daisy and Lewis, trio familial accro au rockabilly et resté scotché dans les années 50 qui sort cette semaine un deuxième album forcément « homemade » et garanti 100% vintage.