DR

Nous avons parlé à l'actrice et son réalisateur du nouveau design du personnage

Dans le manga d'origine, le personnage du Major est très érotisé (l'auteur Masamune Shirow est obsédé par le représentation du corps féminin) : son corps est une puissante machine mais dont l'enveloppe est extrêmement sensuelle, et dont les attributs - les seins proéminents - soulignent sa féminité, quand bien même il s'agit d'un cyborg. La question de ce qui définit l'humanité, des frontières entre l'homme et la machine, sont au coeur des problématiques de Ghost in the Shell, nous avons donc posé la question de cette étrange sensualité à Scarlett Johansson et Rupert Sanders.

Ghost in the Shell : un blockbuster doté d'une âme

Ghost in the Shell est déjà dans les salles. Bande-annonce :

Scarlett Johansson : son adorable album de famille