DR

Le réalisateur de Shining a offert certains plans de son film d'horreur à Ridley Scott.

Invité par The Hollywood Reporter à parler de cinéma avec les réalisateurs phares de 2015 (Quentin Tarantino, David O. Russell, Danny Boyle...), Ridley Scott a raconté une anecdote qui a scotché tous ses interlocuteurs. Elle ne concerne pas Seul sur Mars, le plus gros succès de sa carrière, qui est sorti il y a quelques semaines, mais Blade Runner, son film de SF avec Harrison Ford devenu culte depuis le début des années 1980. Attention, spoilers ! La suite parle explicitement de la fin du long-métrage.

 "Je venais de finir le film et c'était un désastre. Mes producteurs me disaient : 'Tu ne peux pas terminer sur un origami, un coup d'oeil à la fille, un ascenseur et bingo, c'est fini'. Je leur répondais : 'Mais c'est un film noir !', et il rétorquaient : 'C'est quoi un film noir ?'. Bref, on avait un problème. L'un d'eux m'a conseillé de terminer plutôt sur des images en plein air, où le couple serait dans la nature. Je ne voyais pas l'intérêt. Pourquoi les faire sortir dans une nature luxuriante alors qu'ils vivent dans ce monde dystopique ? J'en ai parlé plusieurs fois à Stanley. Je lui ai dit : 'Je sais que tu as tourné des tonnes de plans en extérieur pour Shining, notamment en hélicoptère, tu pourrais m'en donner ?' Et voilà comment la fin de Blade Runner a été tournée par Stanley Kubrick".

Trente-trois ans après la sortie de Blade Runner, les nombreux fans du film apprennent que l'une des fins -car il existe plusieurs versions du long-métrage, et les deux director's cut de Scott ne comprennent ni "happy ending", ni la voix off de Ford- contient de nombreux plans "empruntés" à Stanley Kubrick. Voici la scène dont parle Ridley Scott :

Rappelons que le réalisateur va produire une suite de son film culte, qui sera réalisée à partir de l'été prochain par Denis Villeneuve et sera portée par Harrison Ford et Ryan Gosling.

Voir tous les détails sur Blade Runner 2 ici