DR

Petit tour d'horizon de ces propositions en pointillés, en marge des programmations linéaires, qui marient en un geste unique littérature et musique, rythmes et mots, écriture et oralité, voix parlée et instruments de musique.- L’Or noir, par Arthur H, le vendredi 29 juin à 19h au Théâtre de Verdure du Musée du Quai Branly.Dans le cadre de la programmation du Salon d’été au Musée du Quai Branly, le pirate de la chanson française prête sa voix chaude et éraillée aux grands textes de la littérature créole : Aimé Césaire, Léon-Gontran Damas, Denis Laferrière, Daniel Maximin ou encore James Noël. Accompagné du musicien Nicolas Repac à la guitare malienne, à la flûte harmonique, et à la senza (piano à pouces africain), le crooner fait corps avec la parole de ces poètes de la négritude, incorpore leur rythme intrinsèque et leur insuffle sa musique intérieure.- Lais et Fables de Marie de France à la Comédie-Française (Théâtre Ephémère) le dimanche 24 juinMarie de France est considérée comme la première poétesse française. Elle vécut au Moyen-Age et fit preuve d'une finesse et d'une subtilité extrême dans sa traduction des Lais des anciens Bretons, poèmes habillés de harpe ou de vielle. Elle écrivit ensuite le premier recueil de fables en langue française qui connut un vif succès à son époque. Six comédiennes de la troupe du Français accompagnées sur scène de la musicienne Floriane Bonanni à la composition et au violon, donnent voix et vie aux œuvres de la poétesse (traduits par Françoise Morvan dans le plus grand respect de la forme musicale de ces poèmes écrits pour être dits). En donnant à entendre ces textes rares, plus que jamais, la Comédie-Française remplit sa mission principale de transmission du répertoire dramatique et littéraire français.- In Vivo au Théâtre des Bouffes du Nord du 27 au 29 Juin : étape de travail.Dans le cadre de ManiFeste 2012, un rendez-vous inédit de la création orchestré par l'IRCAM, quatre metteurs en scène s'emparent de la question technologique en live. Entourés d'une équipe d'acteurs et de techniciens de haut niveau, ils se sont constitués en groupe de recherche autour du metteur en scène Ludovic Lagarde afin d'explorer les métamorphoses de la voix et de l'espace issues des recherches menées à l'Ircam. En attendant la création finale du spectacle au Festival d'Avignon 2012 (cf. La Nuit tombe à la Chapelle des Pénitents Blancs du 10 au 18 Juillet), les Bouffes du Nord, dont la programmation se partage désormais essentiellement entre musique et théâtre, présentent une étape de travail du projet de Guillaume Vincent d'après son propre texte La Nuit tombe ainsi que Mini Fairy Queen d'Olivier Cadiot porté par la comédienne Valérie Dashwood. Quand la partition musicale naît des arcanes de l'ordinateur et que la technologie se met au service de la littérature contemporaine et de la scène...- Un Homme qui dort de Georges Perec à l'Hôtel Massa le mardi 26 Juin à 19h30Une lecture-concert du roman de Perec, organisée par la Société des Gens de Lettres, à l'occasion du trentenaire de la disparition de l'écrivain. Philippe Bertin en est le concepteur et le récitant. Il partage la scène avec deux musiciens (clarinette, cithare, objets sonores, cordes graves et ondes diverses) et un manipulateur d'objets.Par Marie Plantin.Photo : le musicien Nicolas Repac (à gauche) et le chanteur Arthur H (à droite)