PHOTOS - Tim Burton : des personnages mort-nés

02/12/2009 - 18h57
  • Partager sur :
  • 1
  • Deux Maximonstres ?

    Deux Maximonstres ?

     

    Une histoire d’amour entre deux créatures de taille biblique, où pointe la double inspiration de Max et les maximonstres (pour le monstre tout rond à grosse bouche) et Tex Avery (pour les dimensions énormes)…

  • Little Dead Riding Hood

    Little Dead Riding Hood

     

    Le « Petit Chaperon Mort »… tout est dans le titre ! Une inversion perverse du conte de Perrault : et si le Petit Chaperon revenait d’entre les morts pour hanter le Loup ?

  • Mothera

    Mothera

     

    Tout est dans le nom : entre « mother » (mère) et « Mothra » (le papillon géant des films de Godzilla), voici un personnage dont un psy aurait beaucoup à dire. Notez les tentacules-ménagers et les bigoudis-lance-roquettes, ainsi que les enfants-marionnettes rattachés au dos du monstre.

  • The « Insect »

    The « Insect »

     

    Le croquis d’une affiche pour un faux film… « A Hal Roach production », « Music by The Beetles » (sic), “Half Woman, Half Insect !”. L’inspiration dans les films de monstres des années 30-50.

  • Docteur Cerveau

    Docteur Cerveau

     

    Un super-méchant dont le cerveau est si gigantesque que deux assistants doivent le porter, sous peine de fracture (l’image de droite donne une idée du résultat). Son look préfigure le Docteur dans L’Etrange Noël de Mr Jack (Henry Selick, 1995).

  • Le Jardinier

    Le Jardinier

     

    Un super-méchant (bien que la frontière soit ici toujours floue) doté de cisailles à la place de la main, préfigurant Edward aux mains d’argent.

  • Brainiac

    Brainiac

     

    Pour Superman Lives, Tim Burton avait son méchant : l’extra-terrestre Brainiac, à la super-intelligence !

  • Hansel & Gretel

    Hansel & Gretel

     

    « Ca n’a pas l’air appétissant, mais c’est bon à manger ! » Dans la ligné des relectures des contes de fée, un fragment du storyboard d’Hansel & Gretel.

  • Superman

    Superman

     

    Enfin, voici un croquis de l’allure qu’aurait dû avoir Superman… qui fait drôlement penser à Cesare, le somnambule du film expressionniste Le Cabinet du Docteur Caligari de Robert Wiene(1919).

Toujours dans le cadre de l’exposition des croquis préparatoires de Tim Burton, voici une sélection consacrée à des dessins de personnage qui ne sont jamais apparus sur pellicule… ce qui est fort dommage.

Ces dessins, dont ceux de son Superman Lives prévu un temps avec Nicolas Cage, alimentent avec bonheur la longue liste des projets fantasmés de Tim Burton. D’autres n’ont sans doute jamais connu l’ébauche d’un synopsis. N’importe : à leur vision, l’imagination s’emballe, nous rappelant que Burton fait véritablement partie de ces « réalisateurs visionnaires ». En attendant la sortie en salles d'Alice au Pays des Merveilles, le 7 avril prochain.

Des dessins préparatoires de Tim Burton exposés à New York

Alice au pays des merveilles, de Tim Burton

Les derniers diaporamas photos cinéma
COMMENTAIRES
Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
allo
  • 0
  • 0
Anonyme | le 06/12/2010 à 19h47 | Signaler un abus
Votre réponse...
Ils ont aimé