PHOTOS - Charlotte Gainsbourg, Audrey Tautou, Ludivine Sagnier... Les actrices de Claude Miller

05/04/2012 - 13h31
  • Partager sur :
  • 0
  • © DRLes actrices de Claude Miller

    Rencontré à l'occasion de la sortie d'Un secreten 2007, Claude Miller avait expliqué à Premièrepourquoi il accordait une grande importance aux actrices : "Je préfère les femmes aux hommes. Elles sont moins masquées, moins arrogantes, moins dans un rapport névrotique au pouvoir. On pourrait en parler longtemps... Je me vois mal tourner un film sans héroïnes. Quand il n’y a que des hommes à l’écran, je m’ennuie."

    Il est vrai qu'en replongeant dans sa filmographie, on retrouve des rôles très forts offerts à des comédiennes souvent jeunes (Charlotte Gainsbourg, Romane Bohringer). Parfois, elles représentent une femme fatale, comme Isabelle Adjani ou Emmanuelle Seigner. Le plus souvent, elles doivent passer d'une émotion à l'autre, le cinéaste s'intéressant à des personnages complexes, qui ont de multiples facettes. L'occasion pour les actrices de montrer l'étendue de leurs talents. D'ailleurs, plusieurs de ces rôles ont rapporté à leurs interprètes de belles récompenses : Charlotte Gainsbourg, Julie Depardieu ou encore Bernadette Laffont ont reçu un César grâce à Claude Miller.

    Alors que le cinéaste vient de rendre l'âme, rendons hommage à son travail à travers ses actrices. La prochaine héroïne de Claude sera Thérèse Desqueyroux, née sous la plume de François Mauriac et que l'on découvrira en novembre au cinéma sous les traits d'Audrey Tautou.

  • © DRCharlotte Gainsbourg

    A seulement 13 ans, Charlotte Gainsbourg se voit offrir le rôle principal de L'effrontée, celui d'une adolescente rêveuse qui va connaître ses premières désillusions. Elle reçoit pour ce film le César du meilleur espoir féminin (et Bernadette Laffont, qui lui donne la réplique, celui du meilleur second rôle féminin).

    Trois ans plus tard, Claude fait de nouveau appel à Charlotte pourLa petite voleuse. En kleptomane aguerrie, la jeune actrice bluffe une nouvelle fois les critiques et est cette fois-ci nommée au César de la meilleure actrice, à seulement 16 ans. Le prix reviendra finalement à Isabelle Adjani pour Camille Claudel.

  • © DRIsabelle Adjani

    En parlant d'Isabelle Adjani : la comédienne a tourné en 1983 pour Claude Miller dans Mortelle randonnée, un thriller où elle incarnait une femme fatale, au sens propre comme au figuré : son personnage changeait sans cesse d'identité en parcourant l'Europe et assassinait des hommes fortunés.

  • © DRRomane Bohringer

    Neuf ans après L'effrontée,Claude Miller engage une autre fille d'artiste comme héroïne. Dans l'adaptation de la nouvelle russe L'accompagnatrice, Romane Bohringer assiste une cantatrice très célèbre et découvre ainsi le monde de la musique classique, bien plus dangereux qu'il n'y parait.

  • © DRLudivine Sagnier

    Comme souvent chez Claude Miller, c'est un personnage féminin qui donne son titre au film. La petite Lili, c'est Ludivine Sagnier, une jeune femme rêvant de devenir actrice dont le personnage de Robinson Stéveninest fou amoureux.

    Lors de la sortie du film, la comédienne est en pleine ascension. Entre Huit femmes, Swimming Pool et La petite Lili, elle croule sous les propositions alléchantes. Elle retrouvera le cinéaste pour Un secret, quatre ans plus tard.

  • © VisualJulie Depardieu

    Comme Ludivine, Julie Depardieu a marqué les esprits des spectateurs et des critiques grâce à La petite Lili. Elle reçoit même le César de la meilleure actrice dans un second rôle pour ce film. Elle renouvellera d'ailleurs l'exploit en 2007 pour... Un secret, de Claude Miller !

  • © DREmmanuelle Seigner

    Déjà muse de Roman Polanski, Emmanuel Seigner se voit offrir un rôle particulièrement sensuel par Claude Miller dans Le sourire : celui d'une jeune femme qui utilise son amant pour assouvir un fantasme exhibitionniste. Un rôle qui contribuera à développer son image de femme fatale !

    Si elle ne retournera pas pour le cinéaste, celui-ci fera appel à sa soeur Mathilde Seigner à trois reprises.

  • © DRSandrine Kiberlain, Nicole Garcia et Mathilde Seigner

    L'affiche et le titre de Betty Fisher et autres histoires mettent en avant des femmes. Si Sandrine Kiberlain n'a tourné que dans ce film de Claude Miller, Nicole Garcia et Mathilde Seigner sont deux actrices fidèles du réalisateur : la première tient aussi un rôle primordial dans La petite Lili, tandis que la soeur d'Emmanuelle Seigner a joué dans Le sourire etLa chambre des magiciennes.

  • © DRCécile de France

    Cécile de France symbolise tout à fait le type d'actrices que Claude Miller recherchait. Pour Un secret, elle était en concurrence avec Eva Green. Miller expliquait à l'époque à Première qu'il cherchait "une actrice très belle mais surtout «probable». Une actrice qui ne renvoie pas une image trop sophistiquée. Or, Eva, peut-être à cause des rôles qu’elle a défendus jusqu’à aujourd’hui, aurait été moins «probable» que (Cécile). Cela n’a rien à voir avec son talent."

    Pour son rôle de femme mystérieuse, Cécile de France est nommée au César de la Meilleure actrice en 2008, mais la récompense revient à Marion Cotillard pour La môme.

    Bande-annonce d'Un secret

  • © DRMarina Hands

    Physiquement, Marina Hands n'est pas sans rappeler Emmanuelle Seigner. C'est elle que Claude Miller a choisi pour être l'héroïne de son dernier film, Voyez comme ils dansent. Elle y joue une documentariste fuyant son quotidien parisien. Elle aussi incarne un personnage à la fois ordinaire ("probable" ?) et au quotidien assez exceptionnel pour en tirer un film. Même si ce dernier n'a pas marché, le rôle tenu par Marina est dans la lignée de ceux joués par Ludivine Sagnier, Cécile de Franceou Mathilde Seigner.

    Bande-annonce de Voyez comme ils dansent

  • © AbacaAudrey Tautou

    En novembre prochain, on découvrira Audrey Tautou en Thérèse Desqueyrouxdans l'adaptation du classique de François Mauriac. Gilles Lellouche a déclaré ce matin qu'il avait vu le film terminé et qu'il est "magnifique". La rumeur veut qu'il soit présenté à Cannes. Le rôle principal aura-t-il autant de retombées pour Tautou que précédemment pour Charlotte Gainsbourg ou Julie Depardieu ?

  • © DRL'exception qui confirme la règle : Romy Schneider

    Contrairement à ce qu'il affirme, Claude Miller a signé quelques films d'acteurs : La meilleure façon de marcheret Garde à vue. Mais même dans ce cas-là, il a offert à une femme un rôle secondaire important : Romy Schneider interprète un personnage très ambigu dans Garde à vue, puisqu'elle accuse son mari, joué par Michel Serrault, d'avoir un penchant pour les petites filles, alors même qu'une fillette a été assassinée et violée. Même si on la voit peu à l'écran, elle sème le doute dans l'esprit des policiers du film, mais aussi dans celui du spectateur.

Rencontré à l'occasion de la sortie d'Un secreten 2007, Claude Miller avait expliqué à Première  pourquoi il accordait une grande importance aux actrices : "Je préfère les femmes aux hommes. Elles sont moins masquées, moins arrogantes, moins dans un rapport névrotique au pouvoir. On pourrait en parler longtemps... Je me vois mal tourner un film sans héroïnes. Quand il n’y a que des hommes à l’écran, je m’ennuie."

Il est vrai qu'en replongeant dans sa filmographie, on retrouve des rôles très forts offerts à des comédiennes souvent jeunes (Charlotte Gainsbourg, Romane Bohringer). Parfois, elles représentent une femme fatale, comme Isabelle Adjani ou Emmanuelle Seigner. Le plus souvent, elles doivent passer d'une émotion à l'autre, le cinéaste s'intéressant à des personnages complexes, qui ont de multiples facettes. L'occasion pour les actrices de montrer l'étendue de leurs talents. D'ailleurs, plusieurs de ces rôles ont rapporté à leurs interprètes de belles récompenses : Charlotte Gainsbourg, Julie Depardieu ou encore Bernadette Laffont ont reçu un César grâce à Claude Miller.

Alors que le cinéaste vient de rendre l'âme, rendons hommage à son travail à travers ses actrices. La prochaine héroïne de Claude sera Thérèse Desqueyroux, née sous la plume de François Mauriac et que l'on découvrira en novembre au cinéma sous les traits d'Audrey Tautou.

Les derniers diaporamas photos cinéma
COMMENTAIRES
Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
    Ils ont aimé