DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
Visual
DR
Visual
Visual
Visual
Visual
Visual
DR
DR
DR
DR

PHOTOS - Rosie, Megan Fox, Laetitia Casta : zoom sur 20 mannequins qui se sont lancées dans le cinéma

Elizabeth Hurley

<strong>Classe mannequin : Liz Hurley </strong>se fait d'abord connaître comme "petite amie de <strong>Hugh Grant</strong>", remarquée par les photographes lors de leurs passages en couple sur les tapis rouges. Mais elle posait pour des publicités et faisait des apparitions à l'écran bien avant de le connaître. Sa plus grande expérience en tant que model démarre en 1995 avec Estee Lauder, une marque de cosmétiques dont elle devient le porte-parole.<strong>Il n'y a pas que le physique qui compte ! </strong>Il y a l'humour, aussi ! Si Liz joue dans un paquet de séries et accepte plusieurs seconds rôles dès la fin des années 80, c'est en faisant éclater son potentiel comique dans Austin Powers qu'elle charme les spectateurs.<strong>Une conversion top ?</strong> A force de surfer entre ces deux métiers, Liz Hurley n'a jamais vraiment trouvé sa place. En France, on la connaît un peu plus pour son travail d'actrice, mais dans les pays anglophones, elle est présentée sous les deux casquettes : mannequin et comédienne.

Freida Pinto

<strong>Classe mannequin : Freida Pinto</strong> est repérée par l'agence Elite. Après trois ans de bons et loyaux services (elle pose pour les plus grandes marques !) elle devient présentatrice d'une émission télévisée,<em> Full Circle.</em> <strong>Il n'y a pas que le physique qui compte ! </strong>Elle est repérée par <strong>Danny Boyle</strong>, qui lui offre l'un des rôles principaux de Slumdog Millionaire. Une pluie d'Oscars reçus pour ce film plus tard, Freida devient incontournable à Hollywood. <strong>Une conversion top ?</strong> Après deux films "d'auteurs" (Miral, et un <strong>Woody Allen</strong>, Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu), elle privilégie aujourd'hui les films mainstream. On la retrouvera cet été dans La Planète des singes : Les Origines, puis dans Les Immortels (3D)<strong>.</strong>

Lily Cole

<strong>Classe mannequin :</strong> Le visage atypique de Lily Cole attire l'attention d'un recruteur, par hasard, en pleine rue. Après quelques unes de magazines prestigieux,&nbsp; elle est nommée Modèle de l'Année aux British Fashion Awards.<strong>Il n'y a pas que le physique qui compte !</strong> C?est en 2007 que la jeune Anglaise fait ses débuts d?actrice en tournant dans la comédie britannique <em>St. Trinian's</em>, signée <strong>Oliver Parker</strong> et <strong>Barnaby Thompson</strong>. Deux ans plus tard, elle signe pour Rage de <strong>Sally Potter</strong>, mais c'est véritablement L'Imaginarium du Docteur Parnassus de <strong>Terry Gilliam</strong>, qui la fait connaître d'un plus large public. Un autre projet aurait pu faire davantage parler d'elle, s'il avait pu aboutir : Phantasmagoria : the visions of Lewis Carroll, de <strong>Marilyn Manson.</strong>&nbsp;<strong>Une conversion top ?</strong> Les premiers choix cinématographiques de Lily laissent entendre qu'elle mise sur l'originalité. Si elle continue à ne pas se laisser aller à la facilité, elle devrait se construire petit à petit une carrière intéressante...

Milla Jovovich

<strong>Classe mannequin : </strong><strong>Milla Jovovich</strong> démarre sa carrière de mannequin à seulement 11 ans ! <strong>Il n'y a pas que le physique qui compte ! </strong>Si beaucoup l'ont découverte dans Le Cinquième élément de&nbsp;<strong>Luc Besson</strong><strong>, </strong>Milla a en fait démarré très jeune devant une caméra : à 13 ans, elle joue dans <em>A fleur de peau</em>. Elle enchaîne avec Retour au lagon bleu , Chaplin et Génération Rebelle. <strong>Une conversion top ?</strong> C'était bien parti, mais depuis qu'elle a rencontré son mari, <strong>Paul W. S. Anderson (</strong>Resident Evil), elle multiplie les nanars...

Andie MacDowell

<strong>Classe mannequin : </strong>La jolie brune démarre sa carrière de mannequin au sein d'Elite, ce qui lui assure de belles couvertures de magazines, et des contrats avec les plus grandes marques de luxe !<strong>Il n'y a pas que le physique qui compte ! </strong><strong>Andie MacDowell</strong> démarre dans <strong>Greystoke, La Légende De Tarzan</strong>, face à <strong>Christophe Lambert.</strong> Sa grande honte ? Avoir été doublée par<strong> Glenn Close </strong>en post-production car son accent du sud ne sonnait pas assez britannique...&nbsp;<strong>Une conversion top ?</strong> Depuis la fin des années 80, Andie a tourné dans des films mémorables (Sexe, Mensonges Et Video, Un Jour Sans Fin, 4 Mariages Et 1 Enterrement...), mais depuis quelques temps, elle est moins présente sur les écrans. On la retrouvera pourtant à l'automne dans le remake de Footloose.

Uma Thurman

<strong>Classe mannequin : Uma</strong> a abordé le travail de mannequin comme un petit boulot, ayant quitté le foyer familial à l'âge de 15 ans seulement pour tenter sa chance à New York. <strong>Il n'y a pas que le physique qui compte ! </strong>Le cas de Lily Cole n'est pas sans rappeler celui de Uma Thurman, elle aussi repérée du grand public grâce à <strong>Terry Gilliam</strong> et ses Aventures du baron de Münchausen. Ensuite, sa carrière s'accélère : elle incarne la candide Cécile dans <em>Les liaisons dangereuses</em> de <strong>Stephen Frears</strong>, puis c'est la consécration avec Pulp fiction de <strong>Quentin Tarantino</strong>, Palme d'Or au Festival de Cannes, qui lui vaut une reconnaissante immédiate et une nomination à l?Oscar du meilleur second rôle féminin. &nbsp;<strong>Une conversion top ?</strong> Plutôt oui ! Qui se souvient aujourd'hui que Uma a débuté dans le mannequinat ?

Megan Fox

<strong>Classe mannequin :</strong> Elle a d'abord été top model pour des marques destinées au adolescents, avant d'apparaître dans quelques séries (<em>Mon oncle Charlie</em>, notamment), puis en tête des classements des filles les plus sexy de l'année. Ce qui lui vaudra d'être rapidement comparée à <strong>Angelina Jolie</strong>.<strong>Il n'y a pas que le physique qui compte !</strong> Pour <strong>Michael Bay, </strong>la plastique de ses actrice est tout de même primordiale. En engageant <strong>Megan Fox</strong> sur la saga Transformers, il met en avant ses Décolletés (oui, avec un D !) et lui impose quelques poses lascives, ce qui ne ravit pas tellement la comédienne en herbe.&nbsp;<strong>Une conversion top ?</strong> Bof, bof. Même si tout le monde connait Megan depuis la saga et qu'elle a porté un film sur son seul nom (Jennifer?s body), on ne peut pas dire que sa carrière en dehors de <em>Transformers </em>soit un succès...

Laetitia Casta

<strong>Classe mannequin : Laetitia Casta</strong> est repérée sur la plage par un grand photographe, à l'âge de 15 ans. Très vite, elle défile pour <strong>Gaultier</strong>, <strong>Chanel</strong> ou <strong>Yves Saint-Laurent.</strong> <strong>Il n'y a pas que le physique qui compte ! </strong>C'est tout de même grâce à ses formes que Laetitia obtient le rôle de Falbala dans le premier volet d'Astérix. Il n'y a pas qu'Obélix qui craque pour elle ! &nbsp;<strong>Une conversion top ?</strong> En alternant les gros projets et les petits (elle n'hésite pas à tourner pour la télévision, si le scénario lui plait), Laetitia se construit une carrière solide. L'année dernière, son interprétation de Brigitte Bardot dans Gainsbourg (vie héroïque) était très remarquée !

Cameron Diaz

<strong>Classe mannequin : </strong>Encore un top model repéré par Elite ! <strong>Il n'y a pas que le physique qui compte ! Cameron Diaz</strong> est la preuve vivante qu'on peut être belle et drôle, et elle le prouve depuis plus de 15 ans. Révélée par <em>The Mask</em> aux côtés de l?extravagant <strong>Jim Carrey</strong>, elle est très à l'aise dans la comédie (<em>Mary à tout prix</em>, Bad Teacher, à venir) mais signe pour quelques films plus sombres et remarqués : <em>Dans la peau de John Malkovich</em>, <em>Vanilla Sky</em> ou encore <em>Gangs of New York</em>. <strong>Une conversion top ?</strong> Sa carrière est à part à Hollywood. Cameron se relève toujours de ses bides avec le sourire, elle alterne les genres et parvient à ne jamais lasser. Oubliées ses années de mannequinat, elle se glisse avec aisance dans les rôles qu'elle veut !

Claudia Schiffer

<strong>Classe mannequin : </strong>Vous voulez vraiment qu'on vous présente Claudia Schiffer ? Celle qui a fait la couverture de plus de 500 magazines ? Qui est considérée comme l'une des plus belles femmes du monde ?<strong>Il n'y a pas que le physique qui compte ! </strong>Elle a souvent fait des caméos en tant que <strong>Claudia Schiffer</strong>, ce qui prouve sa renommée internationale. Notons tout de même ses participations plus importantes à <em>The Blackout</em>, d'<strong>Abel Ferrara</strong>, et à Love Actually où elle tient un rôle sympathique.<strong>Une conversion top ?</strong> Pas du tout ! Un comble pour une mannequin de cette envergure ! Depuis quelques années, elle oeuvre surtout pour l'Unicef et s'occupe de sa petite famille, formée avec <strong>Matthew Vaughn</strong> (le réalisateur d'X-men : Le commencement).&nbsp;?

Kim Basinger

<strong>Classe mannequin : </strong>A 16 ans, <strong>Kim</strong> s'inscrit à un concours de beauté et devient Miss Junior de la Gorgie. L'agence Ford l'engage alors comme mannequin. <strong>Il n'y a pas que le physique qui compte ! </strong>Celle qui a fait fantasmer des millions d'hommes avec son strip-tease de 9 semaines ½, s'est fait repérer au cinéma dans la peau d'une James Bond Girl dans Jamais plus jamais. <strong>Une conversion top ?</strong> Oscar de la Meilleure actrice dans un second rôle pour L.A. Confidential, Kim Basinger a eu du mal à se débarrasser de son image de sex-symbol. Elle y parvient au début des années 2000, en incarnant la mère d?<strong>Eminem </strong>dans 8 Mile.

Rosie Huntington-Whiteley

<strong>Classe mannequin :</strong> Avant même la sortie de Transformers 3, certains spectateurs connaissent Rosie sous toutes les coutures et pour cause : elle est l'une des égérie de la marque de lingerie de luxe Victoria's Secret. Une jeune fille en pleine(s) forme(s), donc, qui commence fort pour son premier rôle en signant pour l'un des plus gros blockbusters de l'année !<strong>Il n'y a pas que le physique qui compte !</strong> Un peu quand même... C'est sur le tournage d'une publicité pour la marque que <strong>Rosie Huntington-Whiteley </strong>a été remarquée par <strong>Michael Bay</strong>. Une vidéo où il mélangeait des mannequins court-vêtues et des scènes d'action explosives. Qui a dit : "Comme dans ses films ?"<strong>Une conversion top ?</strong> Il est trop tôt pour le dire ! Vous avez vu le film ? Quel est votre verdict ?

Diane Kruger

<strong>Classe mannequin : </strong>Blessée au genou lors d'un entraînement de danse classique, <strong>Diane Kruger </strong>ne peut réaliser son rêve : devenir ballerine. Elle est repérée quelques mois plus tard par l'agence Elite...<strong>Il n'y a pas que le physique qui compte ! </strong>C'est en tant que mannequin qu'elle rencontre <strong>Luc Besson</strong> qui lui conseille de s'inscrire au cours Florent, un conseil qui ne tombera pas dans l'oreille d'une sourde ! Sa rencontre avec <strong>Guillaume Canet</strong> sera elle aussi décisive, puisqu'au-delà de devenir son mari, il lui offre son premier rôle important dans&nbsp;Mon Idole .&nbsp;<strong>Une conversion top ?</strong> Jugez plutôt : elle s'est lancée dans une carrière internationale avec Troie (2004) de <strong>Wolfgang Petersen</strong>, l'a poursuivie avec Benjamin Gates et le Trésor des Templiers (2004) de <strong>Jon Turteltaub</strong> et a fini chez <strong>Quentin Tarantino</strong> pour <em>Inglourious Basterds</em>.

Monica Bellucci (au milieu)

<strong>Classe mannequin : </strong>Encore une mannequin repérée par Elite !<strong>Il n'y a pas que le physique qui compte ! </strong>Après quelques apparitions dans des films italiens, <strong>Monica Bellucci </strong>joue l?une des jeunes mariées dans le Dracula de<strong>&nbsp;Francis Ford Coppola</strong>. C'est en France que sa carrière va faire un bond : en 1995, elle rencontre&nbsp;&nbsp;<strong>Vincent Cassel</strong> sur le tournage de&nbsp; <em>l?Appartement.</em> C'est le début d'une longue histoire d'amour... et d'une longue série de films !&nbsp;<strong>Une conversion top ?</strong>&nbsp; Un modèle de conversion ! Monica a inspiré de nombreux réalisateurs : <strong>Alain Chabat</strong>, qui en fait sa Cléopâtre, <strong>Terry Gilliam</strong>, qui la transforme en Reine dans&nbsp; <em>Les Frères Grimm,</em><strong>&nbsp;Mel Gibson</strong> , qui lui offre le rôle de Marie-Madeleine...

Naomi Campbell

<strong>Classe mannequin : </strong>Comment résumer une si longue carrière de mannequin ? Sa mère, danseuse, l'entraîne à passer des casting dès son enfance et elle apparait ainsi pour la première fois dans<em>&nbsp;Is this love ?</em> de Bob Marley, en 1978, à l'âge de huit ans. A quinze ans, elle signe son premier contrat dans une agence de mannequin. Premier top model noir à faire la une de <em>Time</em> et de <em>Vogue</em>, elle devient une véritable star et rejoint le club très fermé des mannequins internationaux.Notons que bien avant Rosie, elle faisait monter la température lors de défilés très sexy pour Victoria's Secret (voir la photo).<strong>Il n'y a pas que le physique qui compte ! Naomi Campbell</strong> tente une percée dans le monde du cinéma dans les années 90, comme de nombreus autres mannequins, notamment dans <em>Girl 6</em> de <strong>Spike Lee.</strong>&nbsp;&nbsp;<strong>Une conversion top ?</strong> Pas top ! Malgré ses efforts, Naomi reste cantonnée à son image de model. Son anecdote la plus mémorable à propos du cinéma ? Elle a inspiré le physique de <em>Pocahontas </em>aux animateurs de Disney !

Brooklyn Decker

<strong>Classe mannequin : </strong>A l'image de Rosie, la participation de <strong>Brooklyn Dekker</strong> à la promotion 2010 de Victoria's Secret a été très remarquée ! Mannequin depuis l'âge de 16 ans, elle commence seulement à se tourner vers le cinéma. <strong>Il n'y a pas que le physique qui compte ! </strong>Son premier rôle, elle l'obtient dans la série Chuck. Rien de très original ici puisqu'elle incarne...une top model ! Cette année, on a pu la voir dans Le Mytho, une comédie avec <strong>Adam Sandler</strong>, et elle est attendue dans son premier blockbuster en 2012 : La bataille Navale. &nbsp;<strong>Une conversion top ?</strong> Pour l'instant, elle est discrète. Mais la suite de sa carrière pourrait dépendre du succès de La bataille navale, où elle côtoie <strong>Rihanna, </strong><strong>Alexander Skarsgard, </strong><strong>Liam Neeson...</strong>

Du podium au cinéma, il n'y a qu'un pas !

A l'occasion de la sortie dans nos salles de Transformers 3, qui marque les premiers pas de la mannequin <strong>Rosie Huntington-Whiteley</strong> au cinéma, <em>Première.fr</em> revient sur le parcours de 20 pin-up qui ont tenté leur chance sur grand écran... avec plus ou moins de réussite ! Alors, top ou pas top ? Elodie Bardinet

Halle Berry

<strong>Classe mannequin : </strong>Sa carrière sur les podiums a beau avoir été ponctuée par des échecs (elle a raté de peu coup sur coup les prix de Miss Amérique et Miss Monde), <strong>Halle Berry</strong> n'a pas baissé les bras !<strong>Il n'y a pas que le physique qui compte ! </strong>Après quelques seconds rôles, elle se fait réellement connaître grâce à X-Men , où elle joue Tornade. En 2002, elle décroche l?Oscar de la meilleur actrice pour son rôle dans à L?ombre De La Haine. &nbsp;&nbsp;<strong>Une conversion top ?</strong> James Bond Girl, Catwoman, super-héroïne : sa carrière est ponctuée de rôles de femmes cultes. Malgré quelques mauvaises critiques, elle parvient à faire oublier ses débuts de mannequin et est aujourd'hui considérée comme une actrice à part entière.

Cindy Crawford

<strong>Classe mannequin : </strong>A l'image de Claudia Schiffer et Naomi Campbell, <strong>Cindy Crawford</strong> fait partie des mannequins incontournables des années 90. <strong>Il n'y a pas que le physique qui compte ! </strong>En pleine gloire, Cindy accepte un rôle dans Fair Game. On se souvient surtout que son coup de foudre pour son collègue <strong>William Baldwin</strong> lors du tournage lui a valu un divorce retentissant d'avec <strong>Richard Gere</strong> ! &nbsp;<strong>Une conversion top ?</strong> Un film plus connu pour ses anecdotes people que pour son contenu, on ne peut pas dire que ce soit la consécration !

Noémie Lenoir

<strong>Classe mannequin : Noémie</strong> sait ce qu'elle veut et mise tout de suite sur les Etats-Unis en frappant à la porte de l'agence de mannequin Ford. Pari réussi ! Ses yeux verts font fondre tout le monde...<strong>Il n'y a pas que le physique qui compte ! </strong>Noémie aussi connaît un tremplin au cinéma grâce à un Astérix ! Pour elle, ce sera celui d'<strong>Alain Chabat</strong>, sorti en 2001. Ensuite, elle accompagne son ami Stomy Bugsy dans Gomez & Tavarès, et s'essaiera même à une carrière américaine (Rush Hour 3).<strong>Une conversion top ?</strong> Pour l'instant, ça stagne. Mais il suffit d'un projet pour que sa carrière bascule...

Rebecca Romijn

<strong>Classe mannequin : Rebecca Romijn</strong> a beau être passionnée de musique, sa carrière va prendre une toute autre tournure. Comme Rosie, elle est repérée grâce à ses défilés en petite tenue pour Victoria's Secret.<strong>Il n'y a pas que le physique qui compte ! </strong>C'est le corps tout bleu que les spectateurs la découvrent dans le premier volet d'&nbsp;<em>X-Men</em>. Dans la peau de Mystique, elle est méconnaissable. Elle tournera ensuite dans un film de <strong>Brian de Palma </strong>qui porte bien son titre : Femme fatale.`<strong>Une conversion top ?</strong> Est-ce à cause de son maquillage de Mystique que les spectateurs ont du mal à s'attacher à Rebecca ? En tout cas, elle n'a plus tourné pour le cinéma depuis 2006... à part en mini caméo dans le prequel d'<em>X-Men</em> ! (et encore, il faut avoir l'oeil : c'est l'une des apparences que prend la jeune Mystique, incarnée ce coup-ci par <strong>Jennifer Lawrence,</strong> quand elle drague Magneto...)

Penelope Cruz

<strong>Classe mannequin : </strong>C'est par la danse que <strong>Penelope Cruz</strong> se fait repérer par des recruteurs. Elle pose pour divers magazines pour arrondir ses fins de mois, puis démarre à la télévision dès l'âge de 14 ans en animant une émission pour enfants.<strong>Il n'y a pas que le physique qui compte ! </strong>Révélée dans Jambon, Jambon de <strong>Bigas Luna</strong> en 1992, elle crève l'écran seulement cinq ans plus tard grâce à <strong>Pedro Almodovar</strong>, réalisateur à qui elle restera fidèle (En chair et en os, Tout sur ma mère<em>,</em>Volver...).&nbsp;&nbsp;<strong>Une conversion top ?</strong> Penelope Cruz peut aujourd'hui se permettre de tourner avec qui elle veut. <strong>Woody Allen,Alejandro Amenabar, Rob Marshall...</strong>

Gisele Bündchen

<strong>Classe mannequin : Gisele Bündchen </strong>participe au concours Elite look of the year à l'âge de 14 ans et remporte la seconde place. Egérie d'Alexander McQueen, elle devient elle aussi l'une des représentantes de la marque Victoria's Secret. <strong>Il n'y a pas que le physique qui compte ! </strong>Vraiment ? Pourtant, Gisele au cinéma, ça donne... un rôle de bimbo dans le remake américain de Taxi ! &nbsp;<strong>Une conversion top ?</strong> Il y a encore du boulot. Elle est davantage connue comme l'ex de <strong>Leonardo DiCaprio</strong> que pour sa carrière au cinéma.

A l'occasion de la sortie dans nos salles de Transformers 3, qui marque les premiers pas de la mannequin Rosie Huntington-Whiteley au cinéma, Première.fr revient sur le parcours de 20 pin-up qui ont tenté leur chance sur grand écran... avec plus ou moins de réussite ! Alors, top ou pas top ?Elodie Bardinet