DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR

PHOTOS - La Princesse et la grenouille : les animateurs parlent

Ray, la luciole du bayou

<strong>Mike Seary (animateur) :</strong>"C?est une luciole. C?est lui qui va guider Naveen et Tiana à travers le bayou. Il a un rôle essentiel puisqu?il représente l?amour entre Tiana et Naveen avant qu?ils ne comprennent qu?ils sont faits l?un pour l?autre. C?est le personnage le plus romantique de l?histoire, mais c?est également un personnage comique super à dessiner. A mon avis, il a les deux plus belles scènes du film."

Louis, l'alligator trompettiste

<strong>Eric Goldberg (animateur)</strong>"C?est un alligator, mais pas comme les autres puisqu?il joue de la trompette et que son rêve est de devenir humain pour pouvoir intégrer une fanfare. Dans les premières versions du script, c?était un homme qui avait été transformé en gator par Facilier, mais cette idée a été progressivement abandonnée. Je l?ai dessiné comme un personnage lumineux et très fun. Le défi était de conserver l?aspect animal dans le dessin, tout en restant très drôle. Le secret ? Ses tout petits bras!"

Tiana

<strong>Ron Clements : </strong>"Ne cherchez pas dans la pop culture. Même si beaucoup de chanteuses R?n?B ont été approchées pour la doubler, Tiana a été imaginée à partir d?une personne totalement inconnue." <strong>John Musker :</strong> "Une femme de la Nouvelle-Orléans qui s?appelle Leah Chase, une serveuse qui venait d?ouvrir un restaurant. Elle parlait de la cuisine avec une passion et une gourmandise absolument fascinante." <strong>Ron Clements :</strong> "Ce qui nous avait conquis c?était aussi de découvrir sur les murs de son établissement, une photo de George Patton. Pour nous Tiana est comme ça : chaleureuse, passionnée, mais vulnérable. Elle a un but, une ambition. Et elle n?abandonnera jamais !" <strong>John Musker :</strong> "Comme pour Naveen, le défi était de conserver l?héritage des princesses Disney, tout en réussissant à l?humaniser, à rendre les failles d?un personnage moins stéréotypée que d?habitude."

Prince Naveen

<strong>Randy Heacock (animateur) : </strong> "Naveen est spécial. Il est l?héritier d?une longue tradition de princes made in Disney, mais par certains aspects, il bouleverse l?archétype. Il n?est pas seulement séduisant, il est aussi charmant et charmeur. Il est loin d?être parfait contrairement aux autres princes Disney. Il est égoïste, ne pense qu?à s?amuser et il est aux antipodes de Tiana. Leur rencontre est au début? explosive. Une de mes références, pour les séquences de danse, c?était <strong>Gene Kelly</strong>. J?adore sa manière masculine et gracieuse de danser. Et j?ai beaucoup emprunté à <strong>Will Smith </strong>et aux <strong>Jonas Brothers</strong>? En fait, j?ai montré à ma fille quelques croquis préparatoires en lui demandant quelle version elle préférait et elle m?a montré un dessin en disant que sur celui-là, le héros ressemblait aux <strong>Jonas Brothers</strong>. C?était à cause des sourcils épais? J?ai gardé l?idée en tête."

Docteur Facilier, le sorcier vaudou

<strong>Ron Clements (réalisateur)</strong> <strong>:</strong> "C?est le méchant de l?histoire. Et comme disait Hitchcock, plus un méchant est réussi, plus le film est réussi. C?était important que Facilier fasse vraiment peur tout en restant élégant ! Le Vaudou a été le point de départ, mais c?est physiquement qu?il fallait réussir à le typer. Il est grand, mince et gracieux. C?était ça qu?on recherchait, la grâce ; une grâce littéralement infernale. Bruce Smith qui a supervisé l?animation du personnage s?est beaucoup inspiré de Michael Jackson, pour cette élégance et cette gestuelle diaboliques..." <strong>John Musker (réalisateur) : </strong>"Dans des versions anciennes du script, il était désigné sous le nom de Shadow Man (l?homme de l?ombre). Lors de la préparation du film, je me souviens que Sue Nichols avait esquissé quelques croquis et dessiné derrière Facilier une armée d?ombres. Quand on a écrit le script, on a gardé cette idée des ombres maléfiques tout en lui rajoutant l?ombre « side kick »." <strong>Andreas Deja :</strong> "Décrire Facilier ? Le plus simple c?est d?imaginer que Cruella d?enfer et le Capitaine Crochet ont un fils? c?est Facilier."

La Princesse et la grenouille, nouveau dessin animé Disney

La Princesse et la grenouille marque le retour en grâce de Disney. De la 2D, de la musique, de la magie... Un chef d'oeuvre. Et pour vous faire saliver, et en avant-première, les principaux animateurs reviennent sur les personnages de ce conte merveilleux.<strong>Par Gaël Golhen</strong>

Mamma Oodie

<strong>Andréas Deja (animateur: </strong>"C?est la marraine un peu excentrique de l?histoire. Une vieille sorcière un peu obèse et aveugle. Elle aide les personnages à récupérer leurs formes humaines et à savoir qui ils sont vraiment. C?est un genre de personnage que je n?avais jamais travaillé. J?ai fait des méchants, des princesses, mais jamais de vieille folle. Mes références ? J?ai beaucoup pensé à <strong>Janet Jackson</strong> (rires). Plus sérieusement, ma référence pour les attitudes et l?élocution, c?était <strong>Margaret Rutherford</strong>, cette actrice anglaise des années 50. Elle a une flexibilité, des expressions uniques? Je « pause » cette actrice depuis des années, tellement je la trouve géniale."

Charlotte

<strong>Andreas Deja :</strong> "La caricature de la petite fille riche. Mais attachante. Alors que son rôle est minime, c?était l?un des personnages préférés de l?équipe."

Big Daddy

<strong>Andreas Deja :</strong> "C?est le père de Charlotte. Un gentleman du sud. On l?a conçu comme un hommage à tous les personnages secondaires de la littérature sudiste, de <strong>Faulkner </strong>à <strong>Tennessee Williams</strong>. Mais d?habitude, ces personnages n?ont pour motivation que l?argent et le pouvoir ; lui ne carbure qu?à l?amour pour sa fille. J?adore sa moustache surtout !"

La Princesse et la grenouille marque le retour en grâce de Disney. En avant-première, tous les animateurs reviennent sur les principaux personnages de ce conte merveilleux.Par Gaël Golhen