DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR

PHOTOS - Disney-Pixar porte plainte contre un éditeur de DVD qui a plagié Cars, Raiponce, Rebelle...

Qui sort des DVD très proches des derniers films d'animation de la marque

Comme ici, ou <em>Brave </em>devient<em> Braver.</em>

Mais ne ressemble pas tellement à celle de Disney

Disney-Pixar porte plainte contre un éditeur de DVD

Durant l'été, le réalisateur de Toy Story 3, Lee Unkrich, <strong>tweetait une photo de la jaquette</strong> de <em>Braver,</em> un DVD reprenant le design de Brave (<em>Rebelle</em> en VF), le dernier Pixar, et l'accompagnait de cette remarque : <em>"... Et après, on clôturera la trilogie avec Braverer".</em> S'il semblait amusé par cette image, cette dernière a beaucoup moins plu aux dirigeants de Disney, dont les films d'animation récents ne cessent d'être plagiés par une société britannique, a révélé le <em>Daily Mail.</em> Brightspark Production s'est en effet spécialisé dans l'édition de DVD qui reprennent les grandes lignes des derniers Disney et Pixar, Cars devenant ainsi <em>Little Cars</em>,<em> Tangled</em> (Raiponce) se transformant en <em>Tangled Up</em> et <em>Brave</em> en <em>Braver.</em> Basé à Brighton, ce studio est menacé par la firme, qui clame que leurs DVD sont destinés à tromper les consommateurs, et leur demande de les retirer du marché. En Grande-Bretagne, ces "copycats" à bas prix sont en effet disponibles partout, notamment dans les supermarchés. Des acheteurs se sont déjà fait avoir par ces jaquettes qui ressemblent parfois énormément (d'autres fois, le pastiche est grossier) à celles des films originaux, et ont exprimé leur mécontentement auprès de Disney. Un porte-parole du studio n'hésite pas à parler de "tromperie" en évoquant ces ventes. Brightspark a rétorqué de manière officielle : "<em>Nos DVD sont bon marché, en général 3 livres (3,80 euros) ou moins et permettent aux familles un divertissement peu coûteux. Je doute que quiconque puisse confondre nos oeuvres avec le travail merveilleux de Disney. Tout ce que nous voulons faire est de donner aux parents quelque chose que leurs enfants trouveront divertissant. Nous sommes en discussion avec Disney pour trouver une solution acceptable.</em>". Reste que l'histoire pourrait bien se terminer par un procès. Surtout que ce type de copies ne concerne pas que Disney. Des films d'animation Dreamworks ou autre ont aussi eu droit à des versions cheap, Happy Feet devenant par exemple<em> Tappy Feet</em> et Le Chat Potté (<em>Puss in boots</em>) gardant même son titre anglais (mais pour le coup, le personnage ne ressemble pas tellement à celui vu dans Shrek). Un affaire à suivre, donc.

The Little Cars

Même s'il est difficile de se tromper, étant donné qu'il s'agit là du troisième opus (alors qu'il n'y a que deux Pixar).

Cars devient ainsi...

La Princesse et la Grenouille aussi est plagiée

Par contre avec Raiponce...

Il y a de quoi se faire avoir !

Disney n'est pas la seule cible de ces copies : regardez Happy Feet

Ou encore Le Chat Potté

Dont les dessins n'ont plus grand-chose à voir avec ceux des films originaux

Durant l'été, le réalisateur de Toy Story 3, Lee Unkrich, tweetait une photo de la jaquette de Braver, un DVD reprenant le design de Brave (Rebelle en VF), le dernier Pixar, et l'accompagnait de cette remarque : "... Et après, on clôturera la trilogie avec Braverer". S'il semblait amusé par cette image, cette dernière a beaucoup moins plu aux dirigeants de Disney, dont les films d'animation récents ne cessent d'être plagiés par une société britannique, a révélé le Daily Mail. Brightspark Production s'est en effet spécialisé dans l'édition de DVD qui reprennent les grandes lignes des derniers Disney et Pixar, Cars devenant ainsi Little Cars, Tangled (Raiponce) se transformant en Tangled Up et Brave en Braver.Basé à Brighton, ce studio est menacé par la firme, qui clame que leurs DVD sont destinés à tromper les consommateurs, et leur demande de les retirer du marché. En Grande-Bretagne, ces "copycats" à bas prix sont en effet disponibles partout, notamment dans les supermarchés. Des acheteurs se sont déjà fait avoir par ces jaquettes qui ressemblent parfois énormément (d'autres fois, le pastiche est grossier) à celles des films originaux, et ont exprimé leur mécontentement auprès de Disney. Un porte-parole du studio n'hésite pas à parler de "tromperie" en évoquant ces ventes.Brightspark a rétorqué de manière officielle : "Nos DVD sont bon marché, en général 3 livres (3,80 euros) ou moins et permettent aux familles un divertissement peu coûteux. Je doute que quiconque puisse confondre nos oeuvres avec le travail merveilleux de Disney. Tout ce que nous voulons faire est de donner aux parents quelque chose que leurs enfants trouveront divertissant. Nous sommes en discussion avec Disney pour trouver une solution acceptable.".Reste que l'histoire pourrait bien se terminer par un procès. Surtout que ce type de copies ne concerne pas que Disney. Des films d'animation Dreamworks ou autre ont aussi eu droit à des versions cheap, Happy Feet devenant par exemple Tappy Feet et Le Chat Potté (Puss in boots) gardant même son titre anglais (mais pour le coup, le personnage ne ressemble pas tellement à celui vu dans Shrek).Un affaire à suivre, donc.