28 jours plus tard 3
capture d'écran YouTube

Le cinéaste britannique voudrait donner une suite à son film de zombies datant de 2002.

Les zombies ont toujours la cote. Entre les années des productions de George Romero et l’explosion du phénomène télévisuel avec The Walking Dead, Danny Boyle, réalisateur de Trainspotting, avait lui aussi apporté sa pierre à l’édifice.

Nous sommes en 2002. Et Cillian Murphy, pas encore révélé au grand public par la série à succès Peaky Blinders, déambule seul dans un Londres ravagé et désert. "Helloooooo ?!" Pas de réponse, pas un bruit. Son personnage ne se rappelle de rien, les environs bien que calmes ont quelque chose de menaçant… Lors de sa promenade improvisée, juste après sa sortie d’un hôpital, il rencontre des concitoyens affamés à la recherche de chair fraîche. Le titre de cette petite bombe ? 28 jours plus tard.

George Romero pense que Brad Pitt a tué les films de zombies

Entre temps, il y aura une suite plus ou moins fidèle : 28 semaines plus tard, sorti en 2007, à laquelle Danny Boyle n’était absolument pas rattaché. Un sequel largement en deçà de son aîné, la tension nerveuse en moins. Plus de quinze ans plus tard, le cinéaste a soufflé à The Independant qu’il avait des pistes et "une merveilleuse idée" concernant le troisième volet de l’informelle trilogie. Une suite, encore, sans pour autant en dévoiler la nature. 

"Alex Garland [romancier, scénariste du film et réalisateur d’Ex Machina, ndlr] et moi-même avons une merveilleuse idée pour la troisième partie. C’est vraiment génial", commence Boyle. "Le film original a conduit à la résurgence du genre zombie au cinéma et il n’y a aucune référence à cela. Cela ne semble pas usé. Alex se concentre sur son propre travail en ce moment, du coup cela semble un peu au point mort pour le moment mais cela devrait arriver."

Il faudra donc s’armer non pas d’une batte de baseball surnommée Lucille mais bien de patience en attendant ce nouveau film. Le prochain long-métrage de Danny Boyle, Yesterday, sort en salles le 3 juillet prochain.

Danny Boyle aurait voulu que Robert Pattinson incarne James Bond