Star Trek Into Darkness
Paramount

La suite du reboot de J.J. Abrams revient ce soir sur TFX.

Mise à jour du 10 janvier 2019 : A l'occasion de la rediffusion de Star Trek Into Darkness à 21h sur TFX, nous republions la chronologie détaillée de sa création. Car la fabrication de cette suite du reboot de J. J. Abrams n'a pas été de tout repos...

Actualité du 29 avril 2013 : Le reboot de Star Trek est sorti dans les salles françaises en mai 2009. Sa suite arrivée sur quatre ans après sa mise en chantier. Comment expliquer ce délai ? Changements de casting, rumeurs sur l’identité du méchant, caméos annoncés puis démentis, révélations choc concernant Kirk et Spock, départ du réalisateur J. J. sur Super 8, puis embauche du même cinéaste sur Star Wars 7… La mise en chantier de Star Trek Into Darkness a été particulièrement mouvementée. Voilà qui mérite bien de revenir dessus date par date pour y voir plus clair. C’est parti !

6 Mai 2009 : Star Trek sort en France. Le film reçoit d’excellentes critiques (95% d’avis positifs sur Rotten Tomatoes) et relance littéralement la franchise. 385,6 millions de dollars de recettes pour 150 de budget, c’est un vrai succès. En France, la saga est moins établie que dans les pays anglophones, mais le blockbuster attire tout de même 820 944 curieux dans les salles.

Dès le mois de mars 2009, la suite était déjà annoncée annoncée. Sortie prévue en 2011, toujours avec le même casting. Les scénaristes du premier opus sont rappelés : Roberto Orci, Alex Kurtzman et Damon Lindelof.

Mai 2009 : La promo de Star Trek est chamboulée par… la grippe porcine. Quelques avant-premières sont annulées, mais le film sort en temps et en heure.

Dès mai 2009, la rumeur est court que Javier Bardem pourrait incarner le grand méchant. Il est hispanique, comme l’interprète original de Khan,le bad guy du deuxième film sorti en 1982. Il n’en faut pas plus pour que les fans espèrent le retour de ce méchant culte.

Octobre 2009 : J. J. Abrams compte offrir un caméo à William Shatner, le célèbre interprète du Capitaine Kirk, dans cette suite. Il explique au passage qu’il voulait le faire revenir dès le premier opus, mais qu’il n’a pu réaliser ce rêve. La balle est dans le camp de Shatner.

Mai 2009 toujours, J. J. lâche à MTV : "Ce serait marrant de savoir ce que les scénaristes pensent de Khan. C'est l'avantage d'avoir une nouvelle temporalité avec ce reboot, on peut raconter l'histoire des mêmes personnages, mais différemment, tout en étant au moins aussi captivant." C'est la dernière fois qu'il fera allusion à Khan en interview...

Novembre 2009 : Des fans découvrent que R2D2 squatte dans Star Trek (les captures d’écran sont ici). A l’époque, ça semble totalement anecdotique, mais maintenant que J. J. a réalisé Star Wars 7, ce clin d’œil est rigolo.

Novembre 2009 : On entend de nouveau parler de Khan et un nouvel acteur est envisagé, tout droit venu de Lost, la série culte d’Abrams : Nestor Carbonell. Malheureusement pour les fans, la rumeur ne se vérifiera pas. 

Décembre 2009 : Abrams évoque l’idée de tourner un autre film avant Star Trek 2. On mise sur le retour de Jack Ryan (auquel est associé Chris Pine, le héros de son Star Trek) ou sur les Micronauts. C’est raté, on apprendra quelques mois plus tard qu’il s’agit en fait de Super 8, son hommage aux production Amblin des années 1980.

Décembre 2009 : Star Trek est en tête des films les plus téléchargés de l’année, preuve que le public s'intéresse à cette nouvelle version.

Juste avant de passer en 2010, Zoe Saldana révèle que Star Trek 2 sera seulement prêt en 2013. Une idée qui affole les fans… et la rédaction de Première. A ce moment là, ça parait tellement éloigné dans le temps : "Et oui, dans le vaisseau Enterprise, on va très loin dans l’espace inconnu". 

Janvier 2010 : Zachary Quinto, l’interprète de Spock, fait peur à tout le monde en disant qu’il veut s’éloigner de Star Trek pendant au moins deux ans (ce qui confirmerait 2013). Il se rattrape quelques jours plus tard en expliquant qu’il s’est mal exprimé et qu’il voulait seulement dire qu’il n’assisterait pas à des conventions de fans. Mouais.

Avril 2010 : Leonard Nimoy prend sa retraite. Snif. Il a près de 80 ans et ne veut plus être acteur : "Je souhaite me retirer du devant de la scène. Ce n'est pas seulement pour Zachary Quinto, même si c'est un super acteur, qu'il ressemble parfaitement à Spock et qu'il est temps que je lui laisse ma place. Je suis très flatté que le personnage continue à vivre sans moi."

Septembre 2010 : Un nouveau méchant dans Star Trek 2 ? Ou des Klingons ? Ou les deux ? Les production d'Abrams sont si secrètes que les rumeurs fusent. 

Octobre 2010 : Et si le méchant n’était pas Khan mais Gary Mitchell ? Qui ça ? L’un des méchants cultes de la série télé.

Mars 2011 : Une petite amie pour Kirk ? Le web s’excite, mais les représentants de Chris Pine s’excusent : le message de la star était un hoax. Quelques mois plus tard, Alice Eve est embauchée pour le film et la rumeur repart. 

Juin 2011 : Bras de fer entre William Shatner et Chris Pine sur Twitter. Non, ça ne fait pas avancer le schmilblick, mais les Trekkies adorent voir les deux Kirk réunis sur une même photo (qui est en fait un teasing pour le documentaire The Captains, consacré à tous les capitaines de la saga). Shatner va-t-il accepter un caméo dans cette suite ? Il n’a toujours rien confirmé.

Juillet 2011 : J. J. est confirmé aux commandes de Star Trek 2, au moment où le long-métrage aurait dû sortir au cinéma (du moins d’après le calendrier de 2009). Le film est bien fixé à 2013. Les Trekkies doivent prendre leur mal en patience.

Novembre 2011 : "Benicio Del Toro peut tout jouer. Sauf Uhura, je ne laisserai pas faire ça !", s’exclame J. J. Ok, il peut donc jouer Khan ? C’est reparti pour un tour de spéculations.

Décembre 2011 : Del Toro abandonne le projet, un mois avant le début du tournage... Les noms d'Edgar Ramirez ou Jordi Molla pour le remplacer.

Janvier 2012 : Le méchant ne sera pas Khan, ce sera Sherlock ! Enfin son interprète, Benedict Cumberbatch.

Janvier 2012 : J.J ne veut pas de 3D pour filmer Star Trek 2.

Janvier 2012 :  Le tournage commence finalement dans les temps, sans Del Toro.

Avril 2012 : Leonard Nimoy revient en caméo ? Ses apparitions dans le premier volet ont été adorées, pourquoi se priver ? Aucun signe de Shatner, qui ne signera visiblement pas.

Septembre 2012 : Star Trek 2 devient Into Darkness. Un deuxième opus plus sombre en vue ? La comparaison avec The Dark Knight est vite établie.

Octobre 2012 : Le premier extrait de Star Trek 2 est dévoilé à la télévision américaine par le réalisateur. Ne clignez pas des yeux, il ne s’agit en fait que d’une image ! J. J. a seulement décidé de s’amuser avec l’impatience des fans (qui attendent quand même depuis 3 ans).

Novembre 2012 : Le synopsis est dévoilé. Le film s’annonce sombre en effet, et la description du méchant est assez peu précise pour qu’on puisse comprendre qu’il s’agit de Khan.

Décembre 2012 :  La première bande-annonce est mise en ligne en grande pompe, avant Le Hobbit. Elle est immédiatement décryptée.

Star Trek Into Darkness : le trailer qui dit la vérité

Décembre 2012 :  L’un des deux héros va-t-il être tué ? Un plan d’un nouveau montage fait écho à un précédent film. Le web s’affole.

Décembre 2012 :  Kirk pourrait-il être papa dans cette suite ? L’identité d’un nouveau personnage relie directement Into Darkness à un autre épisode de la saga. Qui confirmerait au passage qu’un autre héros meurt. Les fans n’en peuvent plus.

Fin décembre 2012 :  La Paramount tente de calmer le jeu en dévoilant la "vraie" identité du méchant. Il ne s’appellera pas Khan, mais John Harrison. John Who ? Le personnage est totalement inconnu au bataillon. Certains supposent que ce nom cache en fait la vraie identité du bad guy. Qui pourrait du coup être Khan. Vous suivez ?

Janvier 2013 : J. J. signe pour Star Wars 7. Le même réalisateur sur les deux plus grosses sagas de tous les temps, c’est possible ? A Hollywood, oui. Tout est possible.

Star Trek ou Star Wars ? J. J. Abrams à l'épreuve de ses deux sagas

Janvier 2013 :  Maintenant qu’il est rattaché à La Guerre des Etoiles, J. J. va-t-il devoir abandonner Star Trek 3 ?

Janvier 2013 : Quitte à faire des révélations, le réalisateur râle qu'on l'a forcé à tourner Into Darkness en 3D

Février 2013 : Mark Wahlberg révèle qu’il devait incarner le père de Kirk dans Star Trek, mais qu’il ne comprenait rien au scénario (!). Tant mieux pour Chris Hemsworth, qui a percé à Hollywood grâce à ce rôle.

Mars 2013 : Si J. J. est trop occupé sur Star Wars 7, Bryan Singer veut bien filmer Star Trek 3. Trop gentil !

Mars 2013 : Star Trek 3 en 2016 pr les 50 ans de la saga ? Trois mois avant la sortie d’Into Darkness, sa suite est de plus en plus abordée.

Avril 2013 : Le film est prêt. Il est montré à la presse et à quelques chanceux. Une projection parisienne est suivie d’une rencontre avec J. J. Abrams. Ouf, les critiques sont bonnes !

12 Juin 2013 : Star Trek Into Darkness sort au cinéma. Il empochera en tout 467 millions de dollars, devenant le plus gros succès de la trilogie (Star Trek Sans limites, effectivement sorti en 2016, a stagné à 343 millions. SPOILER : Les Trekkies avaient vu juste, Cumberbatch joue bien Khan. 

Star Trek Into Darkness : le trailer qui dit la vérité