Le réalisateur a pris les devants et a envoyé des lettres aux membres du groupe et à leurs épouses.

Si, dans Yesterday, Jack Malick se réveille dans un monde où les Beatles n’existent pas, il n’en va pas de même pour Danny Boyle. Le réalisateur de Trainspotting et Slumdog Millionnaire a décidé de réutiliser leurs chansons les plus célèbres pour son film, dans lequel Himesh Patel incarne un jeune musicien désœuvré. Son seul talent ? Connaître par cœur les morceaux du groupe britannique. Un talent qui lui servira à devenir une vraie star à l’international.

Le cinéaste a reconnu dans une interview accordée à Billboard que la réutilisation de ces musiques a été pour lui une source d’angoisse. En cause : les droits d’auteur, bien sûr, mais surtout l’avis des musiciens concernés ou de leurs proches.

"Dès que j’ai été impliqué dans le projet, j’ai écrit à tout le monde" se rappelle le cinéaste. "J’ai envoyé des lettres à Paul McCartney, Ringo Starr et aux épouses de John Lennon et George Harrison : Yoko Ono et Olivia Harrison. Je leur ai expliqué avec respect ce que j’avais l’intention de faire dans le film. Évidemment, j’étais très nerveux à l’idée que l’un d’eux s’y oppose ou même soit juste irrité. Mais j’ai reçu des lettres adorables de la part de Ringo et Olivia. Je ne peux pas en parler, sinon pour dire que ça a beaucoup compté pour moi."

Yesterday est sorti le 3 juillet et est toujours visible en salles. Son acteur principal, Himesh Patel, aurait récemment été sollicité pour rejoindre le casting du prochain film de Christopher Nolan, Tenet. Même dans un monde où les Beatles existent encore, réutiliser leurs chansons aura tout de même permis de faire décoller la carrière du comédien.