William Friedkin : le réalisateur de l'exorciste n'aime pas les super-héros

William Friedkin : le réalisateur de l'exorciste n'aime pas les super-héros

Après Jason Statham et son fameux "même ma grand-mère peut le faire", les super-héros viennent de trouver un autre adversaire de taille : William Friedkin. Le mythique réalisateur de L'Exorciste et de French Connection qui a fait son come-back avec Killer Joe en 2011, n'est pas franchement ravi de l'état de l'industrie cinématographique actuelle : Trop formatée ? Trop "Marvelisée" ? Il faut croire... "Avant, les films étaient enracinés dans une réalité tragique. ils racontaient l'histoire de personnes réelles qui faisaient des choses réelles." A-t-il déclaré aux Champs Elysées films festival à Paris. "Aujourd'hui, le cinéma tourne autour de Batman, Superman, Iron Man, Avengers, the Hunger Games : tout un tas de truc que je n'ai pas beaucoup d'intérêt à regarder." En clair : beaucoup de surhommes et de fonds verts et plus assez de drames humains nécessitant de vrais talents d'acteurs. 

 

>>> Jason Statham déteste les films de super-héros : "Même ma grand-mère peut le faire"

 

Il a expliqué ensuite qu'il a vu naître ce phénomène dans les années 70, alors que son Sorcerer, le convoi de la peur (un chef d'oeuvre de suspens, hanté et tragique) a été occulté par l'incroyable succès de Star Wars :"C'est là que mes films ont été mis de côté." Aujourd'hui cependant, William Friedkin peut prendre sa revanche alors que Sorcerer ressort en salle le 15 juillet en version restaurée.

L'habile octogénaire (ou presque : il a 79 ans) reste malgré tout positif et propose d'aller défricher de nouveaux territoires : "Beaucoup des cinéastes les plus talentueux du moment s'essaient au format de la télévision. C'est l'endroit le plus accueillant pour les réalisateurs aujourd'hui. Vous pouvez développer un personnage sur une plus longue période, l'histoire peut aussi être plus complexe et profonde qu'au cinéma." 

William Friedkin, a lui-même tourné plusieurs fois pour le petit écran. En plus d'un épisode des Contes de la Crypte et quelques opus des Experts, il a rencontré le créateur de True DetectiveNic Pizzolatto, qui aurait souhaité sa participation à la saison 2 de True Detective, leur collaboration est finalement restée Platonique.

 

Mathias Averty

Commentaires

A lire aussi sur Première

Prochainement au Cinéma

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Sid Et Nancy
Léon Morin, Prêtre
Octobre