DR

Le réalisateur James Mangold détaille le trailer.

L’excellente première bande-annonce de Logan, dévoilée hier, laisse espérer un long-métrage bien différent de tous les autres films de la franchise X-Men, voire du reste de la production super-héroïque en général. Avec Empire, le réalisateur James Mangold a pris le temps de détailler le trailer, point par point. Et de livrer de nombreuses pistes sur la timeline, l’évolution de Wolverine et la place des mutants dans cet univers.

La violence enfin libérée
Dans le trailer, Wolverine/Logan transperce la tête d’un ennemi avec ses griffes. Du jamais vu dans le films X-Men, classement R Rated (interdit aux moins de 17 ans non-accompagnés) oblige. « Cette scène représente pour moi l’action agressive à la Wolverine qu’on veut dans le film. Quelque chose de que les fans demandent depuis très, très longtemps. On n’a pas pu leur donner totalement avant, mais je crois que cette image prouve qu’on y va vraiment. On essaie d’offrir ce que les gens ont toujours imaginé de ces combats. Il y a beaucoup d’action dans le film. On tente de la mettre en scène de façon différente et très viscérale ».

Les cicatrices de Logan
Vous l’aurez remarqué, Logan ne semble plus guérir de la même façon. Son corps porte désormais les traces du passé, avec des cicatrices profondes et très visibles. Mangold explique qu’il devait s’extirper de ce qui s’est fait avant chez les X-Men, sous peine de se retrouver « piégé par les décisions prises avant nous (…) Donc on s’est demandé si le pouvoir auto-guérisseur de Wolverine lui permettait de guérir sans la moindre cicatrice. On a imaginé que c’était sûrement le cas quand il était jeune, mais avec l’âge, il souffre (…) Donc on s’est dit qu’il guérit rapidement, mais ça laisse une cicatrice. Son corps commence à être tatoué par ses anciennes batailles, des lacérations de ses précédents conflits ».

 

À quel moment se déroule l’histoire de Logan ?
« On est dans le futur, on a dépassé le moment de l’épilogue de Days of Future Past (NDLR : où Wolverine revient dans l’école du professeur Xavier) ». Mais James Mangold n’a pas voulu en dire tellement plus à Empire. Pourtant quelques dizaines d’années semblent s’être écoulées et Xavier est dans un sale état. Les questions du « vieillissement et de la solitude » devraient être au coeur du film. « Suis-je encore utile à ce monde ? J’ai vu une opportunité là-dedans. On a vu ces personnages dans l’action, en train de sauver l’univers. Mais que se passe-t-il quand ils sont à la retraite et que leur carrière est terminée » et leurs pouvoirs largement diminués ?

La musique de Johnny Cash et le ton du film
La reprise du titre Hurt de Nine Inch Nails par Johnny Cash rythme la vidéo. Évidemment, James Mangold a une relation particulière avec le chanteur, lui qui a réalisé son biopic, Walk The Line. Mais l’idée était surtout « de nous distinguer des autres films de super-héros. On pense qu’on va offrir quelque chose d’un peu différent et on voulait être certain que le public puisse voir la différence. Parfois, quand un film est différent, le studio essaie quand même de le vendre comme n’importe quel autre. La musique de Cash nous éloigne des standards » musicaux des trailers des longs-métrages de super-héros. « Hugh et moi avons parlé de ce qu’on voulait faire depuis le tournage du précédent » Wolverine. « Et pour avoir ne serait-ce qu’envie de se lancer, on devait se libérer » du passé « et changer un peu le ton. Pas du changement pour le changement, mais pour faire quelque chose de pertinent par rapport à la culture actuelle (…) Combien de fois peuvent-il sauver le monde d’une façon ou d’un autre ? Comment construire une histoire qui est plus basée sur les personnages ? ». Tout en gardant en fond les super-pouvoirs.

Mangold parle ensuite de la jeune fille qui suivra Logan (il ne dira pas s’il s’agit de X-23, clone de Wolverine dans les comics), du méchant joué par Boyd Holbrook (le cyborg Donald Pierce ?) et de l’étrange homme masqué incarné par Stephen Merchant (Caliban ?) 

L’intégralité de l’interview est disponible sur le site d’Empire.

Logan sortira le 1er mars 2017 en France.