DR

Beau, drôle et différent des autres oeuvres du studio, le film semble être un petit chef-d’oeuvre.

La critique américaine a pu voir Vaiana, le dernier film animé Disney en date, signé John Musker et Ron Clements. Les deux vétérans du studio (ils ont réalisé La Petite Sirène, Aladdin ou encore Hercule) se lancent cette fois dans une histoire qui se déroule dans les îles du Pacifique Sud, un film d'initiation ayant pour héroïne une jeune femme qui va tenter de sauver son peuple et l'océan avec l'aide du demi-dieu Maui (doublé par Dwayne Johnson). Et The Hollywood Reporter décrit un film aussi beau que drôle, tout simplement "Disney à son meilleur". Une aventure qui combine une animation magnifique en images de synthèse, "un storytelling traditionnel" et des "personnages hauts en couleurs". Pour Variety, Vaiana marque un "retour aux sommets de la Renaissance de Disney", avec "l’une des héroïnes les plus remarquables" du studio de Burbank. Le magazine note l’heureuse absence d’intrigue amoureuse et un retour à une forme de simplicité narrative que Zootopie avait fait oublier. Bref, un coup de maître, selon nos confrères.

Indiewire regrette de son côté le moment de l’arrivée de Maui dans l’histoire, qui marque un changement de ton pas forcément bienvenu. Mais le site reconnaît que Vaiana est "visuellement éblouissant et bourré de charme", sans pour autant atteindre le niveau de La Tortue Rouge, sorti en juin dernier. Mais le film de John Musker et Ron Clements se permet tout de même de jouer avec les limites de ce que peut proposer un long-métrage Disney.

John Musker et Ron Clements : Vaiana, c'est "Disney meets Fury Road"

"Étonnement, ça a pris cinquante ans au studio pour faire un film situé dans les îles du Pacifique. La bonne nouvelle, c’est que Vaiana valait l’attente", écrit Empire (oubliant Lilo & Stitch) qui assure que certaines chansons resteront dans la tête des spectateurs des jours après la séance. Moins emballé, le Guardian assure que Vaiana se place derrière Les Nouveaux Héros et Zootopie : "Le film navigue autour des récifs mais ne découvre jamais de nouveau monde", résume le quotidien. 

Selon The Wrap, c’est "business as usual" pour du Disney, même si notre confrère américain reconnaît de nombreuses qualités au long-métrage. Notamment le fait de "renforcer la liste d’héroïnes du studio qui ne sont pas des princesses".

Vaiana, la légende du bout du monde, sort le 30 novembre prochain dans les salles françaises. Bande-annonce : 

Prochainement au Cinéma