DR

Le couple Jean Dujardin-Elsa Zylberstein rappelle le meilleur de la filmo de Claude Lelouch. Un + Une sera diffusé sur France 2 dimanche soir.

Compositeur de musique de film, le décontracté Antoine débarque en Inde pour travailler sur une version « auteurisante » de Roméo et Juliette. Sur place, il est reçu par l’ambassadeur de France et sa femme, la délicate Anna, en pleine quête spirituelle. Les circonstances amènent Antoine et Anna à entamer un périple au pays de l’irrationnel.

La filmo de Claude Lelouch en cinq couples

Claude Lelouch fait toujours le même film en cherchant le meilleur ajustement possible entre scénario écrit, improvisation, alchimie des acteurs, forme et musique. La méthode a donné une poignée de chefs-d’œuvre plus ou moins admis, une majorité de films moyens qui font l’unanimité et quelques ratages tellement énormes qu’ils ont fini par servir de boussoles aux critiques paresseux. À quelle catégorie appartient Un + Une ? Probablement à la plus haute. S’il n’a pas la magie des premières fois (Un homme et une femme) ou l’énergie « virilo-anar » des classiques post- soixante-huitards (L’aventure, c’est l’aventure, Le Bon et les Méchants), le nouveau Lelouch creuse avec succès la veine des duos amoureux contre-nature qui a toujours accouché chez lui du meilleur (Un homme qui me plaît, La Bonne Année). Plus antagonistes que Dujardin et Zylberstein, ça n’existe pas et c’est pour cette raison même que leur voyage l’un vers l’autre atteint de tels sommets d’émotion, soulignés, voire surlignés, par la musique de Francis Lai, au top de son lyrisme, le tout baigné dans une ambiance karmique qui achève de rendre l’expérience inoubliable.

Lelouch et Dujardin commentent la filmo du cinéaste

Un + Une sera diffusé dimanche soir sur France 2. Bande-annonce : 

Prochainement au Cinéma