Under the Silver Lake
A24

Un pirate, une guitare, une poupée Barbie… mais encore ?

Dans Under the Silver Lake, qui sort cette semaine au cinéma, un jeune homme joué par Andrew Garfield enquête sur la disparition soudaine de sa voisine (Riley Keough). Il se met peu à peu à voir des messages disséminés un peu partout à Hollywood : sur les panneaux publicitaires, dans ses chansons préférées et même sur ses paquets de céréales. Est-il victime d'une crise de paranoïa aigue ou le monde actuel est-il réellement dirigé par poignée de personnes ayant de plus grandes connaissances que la population et communiquant en secret via ces indices ? "Tu me trouves bizarre ?", lâche-t-il dans la bande-annonce à sa copine avant d'apprendre à déchiffrer le code des vagabonds pour tenter de comprendre le sens caché du monde..


 

Affiche du film Under the silver lake
Le Pacte
Cannes 2018 : Under the Silver Lake, délicieux labyrinthe pop (critique)

Ce concept farfelu est au coeur du film de David Robert Mitchell (It Follows), et il aurait été dommage de ne pas jouer un peu avec pendant sa promotion. "Que cachent-ils ?" nous demande ainsi le poster américain d'Under the Silver Lake où une jeune femme se noie dans le ciel bleu de Los Angeles. Sous elle, le visage du héros se dessine entre les ombres des palmiers. Et au-dessus, les bulles forment eux aussi des indices : on reconnaît ainsi un pirate, une guitare, une surfeuse, une poupée Barbie… Autant d'éléments mystérieux qui font effectivement partie de l'énigme. Voilà un visuel bien pensé, ludique à souhait pour jouer un peu avant de voir le film... et après, pour vérifier qu'on n'a rien loupé.

L'affiche est la même en France, mais sans l'accroche. Elle est disponible ici en haute définition.
Prêts à décrypter les codes secrets d'Under the Silver Lake ? Le film sortira mercredi, le 8 août, au cinéma. Bande-annonce :

Prochainement au Cinéma