Le Spécialiste
Adelphia Compagnia Cinematografica / Les Films Marcea / Neue Emelka

Six mois après la disparition de Johnny, trois de ses films reviennent en salles, en DVD et Blu-ray restaurés : le musical à sa gloire D'où viens-tu Johnny ?, le western-spaghetti Le Spécialiste et le thriller Point de chute.

« C'était la période où je bouclais un film entre deux tournées pour m'amuser avec les potes. Je ne faisais pas du cinéma sérieusement comme aujourd'hui. Je ne me demandais même pas si j'étais bon ou mauvais. Ce n'est pas que je regrette ces films, mais disons que j'aurais pu m'abstenir. Quand je les regarde aujourd'hui, je me demande comment j'ai pu y aller. Mais ça me fait plutôt rigoler ». Voilà comment un Johnny Hallyday de 59 ans se souvenait de D'où viens-tu Johnny ? au micro de Première en octobre 2002, et qui sort en DVD et Blu-ray. A l'origine, sorti en octobre 1963, alors que le chanteur est au sommet de sa gloire, cinq mois après le fameux concert organisé par Salut les copains où le public a ravagé la place de la Nation, le film est en effet un véhicule pour la jeune star. Beaucoup mieux que Cherchez l'idole (sorte de Hollywood Canteen yéyé où Johnny côtoyait Mylène Demongeot Aznavour, Sylvie Vartan, Eddy Mitchell Frank Alamo ou Bruno Coquatrix) sorti quelques mois après. D'où viens-tu Johnny ? est déjà un western, situé en Camargue, où notre héros -assisté de Sylvie Vartan- y chante notamment Pour moi la vie va commencer. Derrière son titre programmatique, D'où viens-tu Johnny ? est un film purement commercial où le chanteur ne cherche pas vraiment à être un nouveau James Dean mais surtout à casser son image de blouson noir : en 1963, divers incidents (le drame de la Marseillaise version rock chantée le 14 juillet, le concert « Salut les voyous » place de la Nation...) menaçaient de transformer Johnny en infréquentable blouson noir. Le film s'ouvre d'ailleurs sur le refus de Johnny de transporter de la drogue pour le compte d'un malfrat joué par André Pousse. Gentiment cool dans sa démarche de copie franchouillarde camarguaise de Bienvenue au King Créaole avec Elvis, D'où viens-tu Johnny ? semble avoir atteint des distances inattendues en termes de postérité : Johnny s'appelle Johnny Rivière dans le film, ce qui pourrait avoir inspiré Rebecca Zlotowski et Teddy Lussi-Modeste pour leur film de boxe gitan et sudiste Jimmy Rivière (2011).

D'où viens-tu Johnny ? n'est pas seul à être réédité, puisque TF1 Studio propose également deux Johnny sortis en 1970, dans de grosses éditions avec livrets et bonus copieux (présentés par Philippe Manoeuvre ou Jean-François Rauger de la Cinémathèque) : Point de chute et Le Spécialiste. Le premier est un thriller signé Robert Hossein, qui a engagé Johnny immédiatement après avoir vu Le Spécialiste et qui a pu convaincre les producteurs de faire mourir la star -ici dans la peau d'un preneur d'otages mutique- à l'écran. Le Spécialiste reste le gros morceau de cette salve de rééditions : un western-spaghetti signé du grand Sergio Corbucci. Un film qui est le véritable vanity project de la star, puisque c'est Hallyday qui a fait venir Corbucci : le producteur Pierre Braumberger lui avait promis de donner à Johnny n'importe quel film suite au fiasco du tournage en Egypte des Armes de la colère, un film d'action à la James Bond qui ne s'est jamais achevé. Johnny est frappé par sa vision du génial Le Grand silence (1968), western glacial et nihiliste avec Klaus Kinski et Trintignant en pistolero muet. Très divertissant, Le Spécialiste est de toute évidence l'antithèse parfaite du Grand silence. Un western au look 60's même pas dissimulé (les méchants ont des coupes afro) qui coche toutes les cases du spaghetti (des gueules, du cul, de la violence, du fric et du nihilisme, et même un Mexicain manchot et psychopathe) avec une frénésie à la limite de la parodie, où Johnny, cool et matois, se fait pourtant bouffer à l'écran par une Françoise Fabian stupéfiante en banquière vénale. Pas étonnant que le film se soit fait joliment moquer dans le magazine Pilote à travers une BD, proposée en bonus dans le Blu-ray du Spécialiste. « C'est aussi un film important parce que c'est la première fois que je ne chante pas, se rappelait Johnny en 2002. C'est vrai que mon jeu d'acteur est minimaliste, mais, de toutes façons, dans les westerns, il n'y a pas grand-chose à faire. Un regard et un cigarillo suffisent. » Comme à son habitude, Johnny a conservé le clap du Spécialiste et l'objet que son personnage porte le plus souvent : ici, il s'agissait de la paire de bottes du flingueur vengeur. Elles font toujours partie de son héritage.

D'où viens-tu Johnny ?, Le Spécialiste, Point de chute sont disponibles en DVD et Blu-ray (TF1 Vidéo) et sont projetés en salles depuis le 13 juin.

Prochainement au Cinéma