Trahisons : un thriller théâtral porté par un brillant trio d'acteurs (critique)

Trahisons

Jai Courtney, Lily James et Christopher Plummer jouent à Trahisons, disponible dès maintenant en E-Cinema.

1939 : Brandt, un officier allemand un brin priapique est chargé de surveiller le Kaiser Guillaume II, retenu prisonnier dans sa demeure hollandaise par le régime nazi. Sur place, il va tomber amoureux de Mieke, une mystérieuse domestique... Trahisons est le premier film de David Leveaux, metteur en scène de théâtre britannique -ce qui explique peut-être son amour des longues séquences de dialogue, des sous-entendus politico-sexuels, etc. Trahisons agit efficacement à deux niveaux de lecture : en surface, c'est un sympathique thriller Seconde guerre mondiale en huis clos à la structure classique (espionnage, mensonges, compte à rebours, évasion) ; mais au fond, c'est le (joli) portrait de trois personnages complexes, la domestique trouble, le nazi peu convaincu et le roi déchu.

C'est la dynamique de ce trio qui donne au film tout son intérêt. Lily James et Jai Courtney sont remarquables en amoureux secrets (Courtney, déjà la meilleure chose de Suicide Squad, accomplit une jolie performance de guerrier cool) ; et évidemment, Christopher Plummer en Kaiser joue sa partition de vieux lion réac avec l'excellence qu'on lui connaît. D'ailleurs, Trahisons est disponible dès maintenant en E-Cinema, la semaine où l'on découvre la bande-annonce de Tout l'argent du monde avec Christopher Plummer en remplaçant de Kevin Spacey dans la peau d'un milliardaire.


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Les Aventures De Pinocchio
Menina
The Florida Project