Toy Story 2 sexiste
capture d'écran / YouTube

Dans ce court extrait, Woody surprend Papy Pépite faisant du gringue à deux Barbies dans leur emballage.

Il y a des souvenirs d’enfance plus marquants que d’autres. Si l’on se souvient tous de la mort de Mufasa dans Le Roi Lion ou la balade à dos de tortues dans Le Monde de Nemo, qui se rappelle de la scène de drague insistante dans Toy Story 2 ? Pas grand monde sur le coup, à part peut-être les fans hardcore ou les spectateurs les plus attentifs qui se remémoreront ce court passage du fameux faux bêtisier dans le générique de fin.

Disney s’est souvenu de cette scène, relevant d’abord d’un ressort comique lié à la surprise et présentant le personnage de Papy Pépite, un vieux chercheur d’or bedonnant et canaille, en train de se la jouer lover avec deux Barbies. Une drague lourde, insistante, dans laquelle le personnage sous-entend qu'il a suffisamment d'influence pour les faire embaucher dans Toy Story 3. Ce qui ne choquait apparemment personne à l'époque, Toy Story 2 étant sorti en salles en 2000, suscite aujourd’hui la controverse entre les murs des studios.

Le saviez-vous ? Toy story 2 a failli sortir directement en DVD

Ainsi, le site américain Comic Book nous apprend que Disney a décidé de supprimer ce petit sketch du bêtisier post-générique de Toy Story 2 à l’occasion de ressortie DVD/Blu-ray 4K des films de la saga en marge de la sortie au cinéma de Toy Story 4. Un acte qui s’inscrirait dans une logique de lutte contre le sexisme, plus d’un an après le mouvement #MeToo et les nombreux scandales sexuels qui ont secoué Hollywood. Y compris chez Pixar où John Lasseter, ancien directeur artistique du studio, réalisateur du premier Toy Story et co-réalisateur du second film, a été remercié après des accusations d’harcèlement sexuel par plusieurs employées.

Reste à savoir si Disney coupera également dans l’avenir d’autres scènes où le sexisme est beaucoup plus prononcé et voyant que dans celle de Toy Story 2, à l’image d’une Jasmine habillée sexy, enchaînée et malmenée par Jafar dans le final d’Aladdin (1992). Et également s’attaquer aux stéréotypes de genre que véhiculent certaines ses productions adaptées de contes de fées originaux, Blanche Neige pour ne citer que celle-ci.

Viré de chez Disney-Pixar, John Lasseter est embauché par Skydance Animation