Sony Pictures Entertainment

Pour les reshoots, l’actrice a touché seulement 1% de la paye de l’acteur.

Les reshoots de Tout l’argent du monde n’ont pas fini de faire du bruit. Début novembre 2017, son acteur principal Kevin Spacey est accusé de multiples agressions sexuelles. Le réalisateur de ce film de kidnapping, Ridley Scott, révèle alors qu’il a engagé Christopher Plummer au pied levé afin de retourner ses scènes. Le 30 novembre, la nouvelle bande-annonce du film tombe. Comme promis, la star d’American Beauty a été effacée. Un procédé qui a fait débat, mais qui était fermement défendue par l’équipe.

Tout l’argent du monde : Christopher Plummer et le miracle de Ridley Scott

Le metteur en scène se félicitait alors de pouvoir sortir son film comme prévu en décembre, sans modifier sa date de sortie et en le rendant ainsi éligible aux Oscars 2018 (les nominations seront connues le 23 janvier, mais il fallait que les films soient sortis aux Etats-Unis avant le 31 décembre 2017 pour avoir une chance d’être sélectionné). Avant les reshoots, Scott expliquait qu’il refuserait d’être payé pour cette dizaine de jours de tournage supplémentaires, et que ses stars ne toucheraient pas de salaire non plus : ni Michelle Williams, ni Mark Wahlberg. Sauf Christopher Plummer tout juste arrivé en renfort, évidemment. L’équipe technique, en revanche, serait payée, insistait-il. En tout, le budget devait gonfler d’une dizaine de millions de dollars.

Tout l'argent du monde : un thriller mythologique (critique)

USA Today révèle que contrairement à ce qui avait été annoncé au moment des reshoots, Michelle Williams et Mark Wahlberg ont finalement été payés dans le cadre de ce tournage supplémentaire. La comédienne aurait touché 80 dollars par jour, soit la paye minimale pour un rôle parlant à Hollywood. Cela représente un salaire de moins de 1000 dollars. Quant à l’acteur, il aurait de son côté gagné 1,5 millions de dollars grâce aux reshoots. Ce qui signifie que son salaire à elle représente moins d’1% de celui de son partenaire masculin. Un écart énorme qui fâche à l’heure où l’égalité salariale entre les femmes et les hommes est au cœur des discussions sociales. Pas seulement à Hollywood, d’ailleurs, souligne l’article. C’est d’autant plus frappant que les deux artistes sont représentés par la même agence de talents, la William Morris Endeavor Agency, qui touche 10% des salaires de leurs stars pour les représenter. Pourquoi avoir négocié la paye de Mark Wahlberg et non celle de sa partenaire féminine ? La source rappelle que Michelle Williams avait accepté le principe de ne pas être payée en cas de reshoots, car elle soutenait la décision du réalisateur de remplacer Kevin Spacey suite au scandale. Juste avant ces fameux reshoots, elle expliquait : "Je leur ai dit que je serais là peu importe quand et où ils auraient besoin de moi. Et qu’ils pouvaient garder mon salaire, me faire bosser pendant mes vacances… Tout ce qu’ils voulaient, tant j’appréciais le fait qu’ils fassent un tel effort." Il semblerait que la production a finalement dû la payer, sans doute pour une question contractuelle, même si elle acceptait de travailler gratuitement. De son côté, Mark Wahlberg n’avait pas réagi à l’annonce de Ridley Scott, mais il a visiblement négocié depuis. Ou son agent a négocié à sa place ?

Tout l’argent du monde : l’histoire vraie qui a inspiré le film de Ridley Scott

Tout l’argent du monde est actuellement au cinéma. Bande-annonce :

 

Prochainement au Cinéma

A lire aussi sur Première