Netflix

L’actrice anglaise et le réalisateur thaïlandais tourneront Memoria l’année prochaine.

La carrière de Tilda Swinton est définitivement sans frontières. Déjà croisée chez le Hongrois Bela Tarr (Le Cheval de Turin), l’Italien Luca Guadagnino (Amore, A Bigger Splash) ou le Coréen Bong Joon Ho (Snowpiercer, Okja), l’actrice a confirmé sa participation au prochain projet du génie thaïlandais Apichatpong Weerasethakul (Joe pour les intimes), Palme d’Or à Cannes en 2010 avec Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures.

Selon The Independant, le film Memoria se déroulera en Colombie et plongera dans l’histoire coloniale pour analyser la façon dont “la mémoire collective engendre la peur”. C’est la première fois que le cinéaste tourne hors de sa Thaïlande natale, où les conditions de travail sont devenues très compliquées. Pour ses recherches, expliquait-il le mois dernier lors de son passage au festival de Rotterdam, il a voyagé dans les environs de Bogota, Cali, Medellin et Choco, visitant des prisons et des hôpitaux psychiatriques. “C’est un pays fascinant. C’est mon premier film hors de Thaïlande. J’espère faire un bon choix.

Tilda Swinton et Weerasethakul se connaissent depuis dix ans et cherchait depuis lors à collaborer. En attendant de découvrir Memoria (à Cannes 2020 ?), on retrouvera prochainement l’actrice dans Suspiria, le remake du classique horrifique de Dario Argento. Elle donnera aussi de la voix dès le mois prochain dans L’Ile aux chiens, le film d’animation de Wes Anderson.

Bande-annonce de L'Ile aux chiens :

Prochainement au Cinéma