ABACA

Et c’est sa femme, Paloma Baeza, qui le réalisera.

Après Ex Machina et son chef d’œuvre, Annihilation, disponible sur Netflix, Alex Garland est de retour avec The Toymaker’s Secret. Seulement scénariste pour cette fois, c’est sa femme Paloma Baeza, qui sera derrière la caméra. Côté production, c’est TriStar qui financera le long métrage. Interviewée par Variety, Hannah Minghella (présidente de TriStar) décrit The Toymaker’s Secret comme "un film original émouvant, drôle et magique, dont elle est sûre qu’il deviendra un classique familial"

Ce film racontera l’histoire d’un jouet d'enfant amené à la vie par un fabricant de jouet de l’ère Victorienne, qui vivent ensemble dans le secret absolu jusqu'à aujourd'hui. Lorsque qu’une mère célibataire et sa fille emménagent dans la maison, elle sont persuadées que celle-ci est en hantée. 

Alex Garland, le réalisateur d'Ex machina, prépare sa première série SF

"Ce projet va pouvoir lier mon amour pour l’animation avec un monde en live-action, c’est vraiment fantastique de pouvoir donner vie à cette histoire", se réjouit Paloma Baeza qui signera là son premier long-métrage après avoir remporté le BAFTA du meilleur court-métrage d’animation cette année à Londres. Elle a aupparavat réalisé deux autres courts-métrages ainsi que l'épisode 5 de la saison 4 de Coming Up.

Si aucune information concernant le casting et la date de sortie du film ont été annoncé, le Hollywood Reporter indique que ce projet pourrait avoir des similitudes visuelles avec The Princess Bride (1987), porté à l’époque par Robin Wright.

Prochainement au Cinéma