The Rock Michael Bay
Jerry Bruckheimer Films

Un rapport assure que la source fantaisiste qui a poussé le Royaume-Uni à s’engager dans le conflit s’est inspirée du film sorti en 1996.

W9 rediffusera ce soir Rock (The Rock en VO), réalisé par Michael Bay et sorti en 1996 avec Nicolas Cage, Sean Connery et Ed Harris. Connaissez-vous cette folle anecdote liée au film d'action ?

La Ligue des Gentlemen extraordinaires : l'histoire du film qui a mis Sean Connery à la retraite

En septembre 2002, le MI6 assure avoir été contacté par une source irakienne très bien informée. D’après elle, l’Irak aurait accéléré sa production d’armes chimiques et biologiques et construit plusieurs bâtiments pour les stocker. Le chef du MI6, Richard Dearlove, s’emballe un peu et décide de ne pas attendre des preuves formelles, ce qui finit par pousser le Royaume-Uni à s’engager dans la guerre. Le 18 février 2003, le MI6 reconnaît que la source a menti, mais personne ne semble vouloir communiquer officiellement sur cette erreur. 

Le rapport Chilcot, dévoilé en juillet 2016, va beaucoup plus loin sur les affabulations de la fameuse source. Il montre que le Secret Intelligence Service (SIS) doutait déjà des "informations" du MI6 sur le gaz neurotoxique de Saddam Hussein et surtout qu’un rapprochement avait été fait avec le scénario de The Rock. Des "similarités" avec le film de Michael Bay un peu trop énormes pour qu’elles soient liées au hasard. La source décrit en effet un stockage du gaz dans "des récipients en verre", ce qui d’après le SIS est très rarement le cas pour les gaz neurotoxiques. "Le film The Rock a décrit de façon inexacte que les agents neurotoxiques sont transportés dans des perles ou des sphères en verre", peut-on lire. On se souvient en effet des sphères vertes que manipulaient Nicolas Cage et Sean Connery dans le thriller d’action.

La source aurait donc tout simplement trop regardé de films et laissé son imagination faire le reste, provoquant l’entrée en guerre du Royaume-Uni par manque de vérifications de la part du MI6. Un vrai scénario de Michael Bay. 

Le pitch de Rock ? "Excédé par l'injustice de son gouvernement, le Général Hummel se rend maître de l'île d'Alcatraz et menace de lancer un gaz mortel sur San Francisco. Deux hommes sont chargés de le contrer : un expert en armes chimiques, Stanley Goodspeed, et John Patrick Mason, l'unique prisonnier à s'être évadé d'Alcatraz... Ils se rendent ensemble sur l'île afin de stopper les projets destructeurs du Général."

 

Prisoners Of The Ghostland : Nicolas Cage annonce "le film le plus dingue" de sa carrière