"The Irishman sera différent des Affranchis", promet Martin Scorsese

Les Affranchis

Ce film de gangsters parlera davantage de remords et de pardon.

En projet depuis des années, The Irishman, biopic du tueur à gages Frank Sheeran, qui a assassiné de nombreuses personnes pour le compte de la Mafia après la Seconde Guerre Mondiale, entrera en tournage cet été avec Robert De NiroAl PacinoJoe Pesci et Harvey Keitel sous la direction de Martin Scorsese, qui a obtenu un budget conséquent de 100 millions de dollars de la part de Netflix. "Ce qui m’intéresse, explique le réalisateur à The Independentc’est de raconter comment une personne peut devenir un tueur professionnel. Le film mélangera amour, trahison, remords, tristesse, tragédie, bref, tout ce qui fait ce genre de vie. Ca parlera aussi de pardon. Enfin, je ne sais pas si au final tout ça sera dans le film, mais ça devrait être le cas."

Tout ce qu’on sait sur The Irishman de Martin Scorsese

"A la manière des Affranchis ?", demande alors le journaliste au cinéaste. "Non, je crois que ce sera différent. Je sais qu’il y a des points communs thématiques, et je reconnais que Les Affranchis et Casino partagent également un style, mais tout cela était déjà dans le scénario. En préparant les Affranchis, je pouvais aller vite, car tout était déjà prévu : les plans de caméra, le montage… Avant de commencer, je connaissais déjà le style du film, j’avais une idée précise dans images et du déroulement de l’intrigue, mais là, c’est un peu différent. Et puis, les personnages de The Irishman sont plus vieux, aussi. Le film parlera davantage de la nostalgie, du fait de faire le bilan de sa vie, de remettre en question tous les choix qu’il a dû faire par le passé."

Une technologie similaire à Rogue One pour rajeunir Robert De Niro dans The Irishman

Martin Scorsese avoue-t-il ici que The Irishman est moins "préparé", moins "précis" que son film de gangster culte sorti en 1990 ? Il travaille pourtant sur ce projet depuis des années et expliquait à Première lors de la sortie de sa dernière réalisation, Silence : "C'est une histoire vraie, dans le monde du crime organisé des années 60-70. L'histoire d'un homme de 75 ans qui regarde en arrière, mesure le chemin parcouru et réfléchit au prix qu'il a dû payer pour être là où il est. Un prix très, très élevé. Ca pourrait vraiment être une nouvelle approche du film de gangsters. Là aussi, dans un style très dépouillé."

Martin Scorsese signe avec Netflix mais n'aime pas regarder des films sur sa télé

Commentaires

Prochainement au Cinéma

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Sid Et Nancy
Léon Morin, Prêtre
Octobre