DR

De Niro a pris à partie Joe Pesci publiquement pour qu’il rejoigne le projet de Scorsese. 

On vous en parlait récemment, le très excitant projet The Irishman est enfin sur les rails. Vendu à l’international lors du dernier Festival de Cannes, ce long-métrage a tout du fantasme de cinéphile : un film de gangster réalisé par Martin Scorsese, avec Robert De Niro, Al Pacino, Harvey Keitel ou encore Bobby Cannavale au casting. Depuis les premiers échos, qui datent de 2012, les nostalgiques des Affranchis ou de Casino en rêvent la nuit.

De Niro et Pacino bientôt réunis par Scorsese dans The Irishman

Selon les récents développements, le film devrait donc voir le jour (a priori en 2018), et tout le monde ou presque a confirmé qu’il serait de l’aventure. Tout le monde sauf Joe Pesci, qui répète à son pote Marty qu’il préfère jouer au golf (on extrapole un peu, en fait il a juste dit non).

Justement, Joe Pesci a retrouvé le week-end dernier Robert De Niro à l’occasion des Guys' Choice Awards (qui seront diffusés sur Spike TV le 9 juin), comme le rapporte IndieWire. Sur scène, Bob n’a pas manqué de titiller Joe sur le sujet. Faisant référence à leurs précédentes collaborations (Les Affranchis et Casino pour ceux qui n'auraient pas suivi), De Niro a donc embrayé sur le projet The Irishman en s’adressant à son vieux pote :

"C’est la dernière fois que… Joe et moi avons fait un film avec Marty, mais, espérons-le, ça va changer, Joe. Marty et moi avons prévu de travailler à nouveau ensemble pour un film qui, je pense, pourrait entrer au Guy Hall of Fame (en référence au nom de la cérémonie), enfin si Joe en a encore quelque chose à foutre. Pour le moment il s’entête à nous dire ‘allez-vous faire mettre !’".

En guise de réponse, Joe Pesci a botté en touche avec un clin d’œil à une réplique culte de De Niro dans les Affranchis (quand Billy Batts prend la tête à Tommy DeVito, incarné par Joe Pesci) : "Merci Bob… je crois. Tu m’as insulté juste un petit peu, juste un petit peu."

Joe Pesci, qui n’a tourné que dans un film au cours des dix dernières années, acceptera-t-il de sortir de sa retraite ? On prie pour que ce soit le cas…