DR

Ça fait des années qu'on en parle, des années qu'il change d'avis (il avait même failli virer SF en inventant des ennemis mutants) mais cette fois c'est sûr : Sylvester Stallone va revenir dans la peau de John Rambo, le vétéran de la guerre du Vietnam. Un cinquième volet est prévu sur les écrans en 2015. Pour ce qui pourrait être le dernier épisode de la saga -puisque l'acteur avait déclaré il y a deux ans qu'il serait possible que son personnage légendaire y trouve la mort, Rambo serait chargé d'aller sauver une jeune fille kidnappée. Et faire le ménage à Ciudad Juárez (Mexique), la ville connue pour ses cartels et ses centaines de disparitions de femmes chaque année.Splendid Film -qui a acheté les droits pour tourner la suite- nous confirme que l'acteur reprend son rôle iconique et qu'il va donc combattre des trafiquants mexicains."Stallone, qui a aussi écrit le scénario, décrit Rambo 5 comme sa version de No Country For Old Men", précise le studio. "Comme le dernier film (John Rambo en 2008) Rambo 5 est produit par Avi Lerner (The Expendables 1 et 3)". Cette comparaison avec le film nihiliste des frères Coen confirme-t-elle la mort du héros dans le prochain épisode? Ou annonce-t-elle tout simplement un film sombre et hyper violent comme le sublime et crépusculaire John Rambo ? Même si Rambo pourrait "avoir fait son temps" comme l'avait déclaré l'acteur/réalisateur quelques mois plus tôt (et comme il dit au début de Rambo III planqué dans son monastère thaïlandais, ce qui ne l'empêche pas d'aller exploser des communistes dans le reste du film), le succès du dernier opus John Rambo avec 113 millions de dollars de recette mondiale et le retour explosif des Expendables avec un troisième volet tout en muscles et en action, "du niveau de Bourne et de James Bond" -promesse faite lors de la conférence de presse de la team bad guys à Cannes, Sylvester Stallone n'est toujours pas prêt de prendre sa retraite. En attendant la sortie de Rambo 5 en 2015, Expendables 3 sera en salles à partir du 20 août prochain. 

Prochainement au Cinéma