ABACA

"Stan the Man" accuse Jerardo Olivarez d’abus de confiance sur une personne âgée.

Quelques jours après avoir envoyé une vidéo au site TMZ, menaçant quiconque s’en prendrait à lui de représailles, Stan Lee poursuit en justice Jerardo Olivarez, son ancien directeur d'affaires.

Deadline indique que celui qui fût également un associé de la fille du "Saint-patron" des super-héros aurait pris le contrôle des affaires bancaires et professionnelles de Stan Lee, afin de se refaire une santé financière. En effet, il est précisé dans le procès que seulement quelques jours après le décès de Joan Lee (son épouse), Olivarez et ses associés ont remercié le banquier du créateur et ont fait transférer 4,6 millions de dollars depuis son compte. Il est également révélé que son ancien associé a convaincu le dessinateur de 95 ans de signer une procuration à Uri Litvak, l’avocat d’Olivarez, indiquant qu’il prendrait la relève de Stan Lee.

A 95 ans, Stan Lee serait victime d’escroqueries de la part de ses proches

Ces accusations collent avec les rumeurs qui ont circulé ces derniers temps dans les médias, notamment par rapport au fait que Jerardo Olivarez aurait frauduleusement fait faire un don de 300 000 dollars de l’argent de Stan Lee à Hands of Respects, une association créée par ce dernier, mais dont il ne s’occupe plus, avant d’apprendre que cet argent aurait été finalement été récupéré directement par OlivarezJerry Olivarez qui se faisait dans le même temps de l’argent de manière plutôt étrange, en vendant le sang - vous avez bien lu - du créateur pour une dédicace de comics à Las Vegas...

En dehors du fait que Stan Lee ait prévenu ses détracteurs qu’il ne lâcherait rien dans la vidéo de jeudi dernier, cette dernière montre néanmoins que le fondateur de Marvel doit faire plus que jamais attention à ses affaires, tant elles attirent des convoitises. Une bien triste chose arrivée à un âge où il devrait faire tout, sauf s’inquiéter de cela.

Prochainement au Cinéma