Spider-Man partagé entre Marvel et Sony : à qui profite le deal ?

Spider-Man partagé entre Marvel et Sony : à qui profite le deal ?

Le retour au bercail de Spider-Man, annoncé hier par Sony, a surpris tout le monde. Même si on savait depuis plusieurs mois que le studio était en discussions avec Marvel pour partager les droits ciné du personnage, cet accord est "le deal du siècle". Et il pose pas mal de questions. Auxquelles répond très bien Variety ce matin.En quoi ce deal est-il historique ?Les droits de Spider-Man se partagent déjà entre Marvel et Sony. Le premier édite ses comics, produit des dessins animés pour la télévision, gère les produits dérivés... Mais depuis 1999, c'est le second qui détient les droits du personnage pour le cinéma. Comme la 20th Century Fox avec les X-Men et Les 4 Fantastiques, également tirés de BD Marvel mais dont les films sont produits par cet autre studio. On sait depuis pas mal de temps déjà que des discussions sont en cours entre les équipes derrière Avengers et celles de The Amazing Spider-Man (elles ont été confirmées lors du piratage de Sony). Les fans espéraient qu'elles parviendraient à un accord pour que l'Homme-Araignée puisse intégrer les Avengers et Captain America : Civil War, pour coller au plus près des intrigues des BD. Des stars aussi, comme Hugh Jackman, qui rêverait de voir les mutants et les Avengers combattre un ennemi commun à l'écran. Sans trop y croire cependant, car par le passé, cette division entre studios a empêché pas mal de collaborations. La Fox et Marvel ont par exemple casté deux interprètes différents pour le rôle de Quicksilver, Evan Peters dans Days of Future Past et Aaron Taylor-Johnson pour L'Ere d'Ultron, car ils n'arrivaient pas à se mettre d'accord sur un deal permettant d'intégrer le même personnage, joué par le même acteur, dans les deux sagas.>>> Spider-Man : Hugh Jackman apprend en pleine interview le deal avec Marvel StudiosLà, pour la première fois, des crossovers sont enfin possibles. Un super-héros va pouvoir apparaître dans deux franchises différentes tout en étant incarné par la même personne (on ne sait pas qui, pour l'instant). Spider-Man pourra rejoindre Captain America 3 ou Avengers 3 (productions Marvel), tout en vivant des aventures en solo chez Sony : The Amazing Spider-Man 3 est annulé, mais le studio voudrait rebooter la saga, et la décliner avec des films dédiés aux méchants cultes de l'univers de Spider-Man, comme Venom et les Sinistres Six, par exemple.Combien ça a coûté ?Variety ne donne pas de chiffre précis, mais suppose que l'accord a pu être signé à la condition qu'il profite aux deux parties. Le journal hollywoodien va même plus loin en affirmant que "le deal est quasi gratuit". Comment est-ce possible ? Marvel n'aurait pas payé le droit de faire apparaître le personnage dans Captain America : Civil War ou Avengers Infinity War. Sony ne devrait même pas toucher un pourcentage sur les recettes de ces super-productions. Et à l'inverse, la firme de Kevin Feige ne gagnerait rien sur les films en solo produits par Sony. Il n'aura pas non plus de droit de regard sur la manière dont le personnage est utilisé dans les blobkbusters qu'il ne finance pas (soit le film en solo de Spidey et les spin-offs sur les méchants). En gros, une fois que les producteurs seront d'accord sur le choix du nouvel interprète de Spider-Man (le héros sera-t-il Peter Parker ou Miles Morales, d'ailleurs ?), le personnage pourra passer d'une saga à l'autre sans que ses producteurs ne se rendent de comptes.Qui va le plus en profiter ?La source précise qu'à la base, Marvel a cherché tout simplement à racheter les droits du personnage, mais que Sony a toujours refusé. On suppose que la somme proposée devait quand même être importante, puisque Disney, qui chapeaute les productions Marvel, a déboursé 4 milliards de dollars en 2009 pour obtenir une grande partie du catalogue Marvel et qu'elle a depuis payé la même somme pour Lucasfilm, afin de relancer la saga Star Wars, notamment. Malgré ce refus, les dirigeants de Sony savaient bien qu'ils avaient tout intérêt à ce qu'un accord soit signé avec Marvel. Les productions super-héroïques récentes de la firme cartonnent : les Iron Man, les Thor, les Avengers etc, alors que le reboot The Amazing Spider-Man n'a pas eu autant de succès que prévu. Voir les détails de son box-office ici :>>> (Re)Reboot de Spider-Man : comment en est-on arrivé là ?"Laisser Spider-Man intégrer Marvel va permettre au personnage de 'respirer' car il a été étouffé par cette nouvelle franchise, lit-on dans l'article américain. Cela permettra à Sony d'offrir à son héros une meilleure exposition médiatique, tout en rendant les fans fous de joie. Tout le monde voulait voir Spider-Man rejoindre les Avengers et Sony a réalisé ce rêve". La source détaille ensuite qu'un nouvel interprète, plus jeune qu'Andrew Garfield, doit à présent être casté. On devrait bientôt connaître l'heureux élu, puisque Captain America 3 doit entrer en tournage au printemps, afin de respecter sa date de sortie fixée à mai 2016...

Commentaires

A lire aussi sur Première

Prochainement au Cinéma

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Sid Et Nancy
Léon Morin, Prêtre
Octobre