Si Cate Blanchett gagne l'Oscar, devra-t-elle remercier Woody Allen ?

Si Cate Blanchett gagne l'Oscar, devra-t-elle remercier Woody Allen ?

La 86ème cérémonie des Oscars aura lieu cette nuit au Dolby Theatre, et la grande favorite à l'Oscar de la Meilleure actrice est sans conteste Cate Blanchett pour son rôle dément de bourgeoise en plein nerveux breakdown dans Blue Jasmine de Woody Allen. Cate a remporté hier soir le trophée de la Meilleure actrice aux Independent Spirit Awards, où elle a remercié rapidement Woody Allen "pour le script" et s'est surtout émue du fait qu'il y avait six nommés hommes et seulement cinq femmes.Mais voilà, si elle gagne l'Oscar, il y aura un léger problème. En effet, on se pose la question dans les médias américains si oui ou non Cate devra alors remercier Woody Allen dans son discours de remerciements. Car Woody Allen garde un profil bas ces temps-ci, puisque le fils de son ex-compagne Mia Farrow l'a accusé lors des derniers Golden Globes (alors que Cate recevait son troisième trophée grâce à Blue Jasmine) de l'avoir agressé sexuellement dans son enfance, une sombre histoire qui connaît de nombreux rebondissements. Dylan Farrow, fille de Mia et Woody, a interpellé à ce sujet Cate dans une lettre ouverte : "et si ça avait été votre fils, Cate ?"Autant dire que si Cate gagne son discours serait scruté dans ses moindres détails. Des éditorialistes américains estiment qu'elle ne devra pas remercier Allen, voire carrément refuser son Oscar, de peur qu'on ne l'assimile à une actrice qui ne s'offusque pas de travailler avec un pédophile supposé. Le site Slate a demandé à des attachés de presse et des journalistes hollywoodiens quelle serait la meilleure façon de procéder pour elle : ceux-ci relativisent le danger pour Cate, Kyle Buchanan de Vulture estimant même qu'on ne trouvera pas de plus forts supports d'Allen ailleurs qu'à l'Académie. Glenn Selig de l'agence de relations presse The Publicity Agency va même assez loin puisqu'il estime que l'Académie ne s'offusquera de facto que quand les spectateurs boycotteront les films de Woody Allen... Le consultant Howard Bragnan résume bien l'affaire : si elle remercie Woody Allen, les spectateurs ne seront pas contents, et si elle ne le fait pas, les membres de l'Académie présents dans la salle (donc l'industrie) ne seront pas contents. Bref, un sacré casse-tête en termes d'image publique.Conclusion ? "Elle doit faire court, c'est mon meilleur conseil", résume un attaché de presse... Pendant ce temps, un médium new-yorkais prédit plutôt la victoire de Sandra Bullock pour Gravity. Réponse ce soir.

Commentaires

A lire aussi sur Première

Prochainement au Cinéma

A voir aussi

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Transformers : The Last Knight
Okja
Baby Driver